« Trump rencontre la croupe »  : l'entretien entre Donald Trump et Kim Kardashian moqué par la presse et les internautes

Par
289
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une rencontre des plus inattendues se déroulait ce 30 mai aux États-Unis. La star de téléréalité Kim Kardashian pénétrait dans le Bureau ovale de la Maison Blanche où Donald Trump l'attendait pour parler de la réforme carcérale. Cette entrevue pour le moins insolite a beaucoup fait réagir, tant sur les réseaux sociaux que dans la presse américaine. 

Donald J. Trump

C'est une rencontre totalement improbable qui s'est tenue ce mercredi 30 mai à la Maison Blanche : celle de Donald Trump avec la vedette de téléréalité Kim Kardashian. Si cela peut surprendre à première vue, le motif de cette entrevue était en réalité très sérieux. La business woman de 37 ans s'est en effet déplacée pour tenter de faire libérer Alice Marie Johnson, une sexagénaire emprisonnée depuis plus de 20 ans et condamnée à la perpétuité pour blanchiment d'argent et trafic de drogue. C'était sa première infraction.

La compagne de Kanye West, particulièrement émue par cette histoire, espérait donc user de son influence pour obtenir une réforme à propos de ce type d’incarcération abusive et, par ce biais, faire sortir l'Américaine de prison. Une pétition adressée au chef d'État a également été lancée par la fille de la prisonnière.

« Super rencontre avec Kim Kardashian aujourd’hui, nous avons parlé réforme carcérale et condamnations », a écrit le Président des États-Unis en légende d’une photo où on le voit tout sourire aux côtés de la starlette dans le Bureau ovale.

Les nobles motivations et la bonne volonté de la jeune femme n’ont toutefois pas suffi à convaincre les internautes. Les réactions ont fusé sur les réseaux sociaux et dans la presse, dénonçant notamment son manque de crédibilité pour parler de questions si sérieuses. Donald Trump en a lui aussi pris pour son grade sur Twitter, comme on peut le voir ci-dessous :

La presse américaine a elle aussi fait part de son incompréhension - avec plus ou moins d'humour - quant à cette entrevue surprenante. « Trump meets rump » (« Trump rencontre la croupe » en français) titre ainsi le New York Post. Une référence peu délicate au postérieur bien connu de la femme d'affaires. Un autre texte rebaptise cette dernière en « Kim Thong (string, en français) Un ».

De nombreux parallèles avec un autre Kim, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un que Donald Trump a tant de mal a rencontré, ont aussi été faits. Le New York Daily News joue ainsi sur le prénom du responsable en titrant « La seule Kim que Trump a réussi à avoir » :

D'autres n'ont pu s'empêcher de faire des comparaisons avec Emmanuel Macron, qui avait reçu à l'Élysée la chanteuse Rihanna en juillet 2017, pour aborder le financement d’un fonds humanitaire sur l’éducation dont elle est l’ambassadrice.

Kim Kardashian a ignoré les critiques et s'est dite « optimiste quant au futur de Mme Johnson » sur son compte Twitter.

Elle invente des coussins de ceinture de sécurité pour avertir les secouristes des problèmes de santé ou l'handicap des enfants
Donald Trump États-Unis
Commentaires