Un agriculteur se filme en train de boire du lait et promet 3 000 litres de lait aux Restos du Cœur et à la Banque Alimentaire

Par
6 355
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Sébastien Delva est éleveur à Inchy, une petite commune d'un peu moins de 800 âmes située à une vingtaine de kilomètres de Cambrai. Il a décidé qu'il offrira 3 000 litres de lait aux Restos du cœur et à la Banque Alimentaire lorsque sa vidéo atteindra les 10 000 vues. Il participe au Milk Pint Challenge, un défi viral pour défendre la filière du lait en réponse aux critiques du mouvement Vegan, qui refuse tout produits d'origine animale et appelle notamment au boycott des produits laitiers.

Sébastien et sa vache Lili / Sébastien Delva, via France Bleu

Depuis maintenant quatre ans, Sébastien Delva offre chaque année une partie de sa production aux Restos du Cœur et à la Banque Alimentaire de Cambrai. Son « surplus de quota », pour les bonnes années, même s'il essaye quand même de « donner un petit peu même lorsqu'[il] n'a pas réussi à atteindre son quota annuel », l'équivalent de « deux jours de travail », explique-t-il à France Bleu Nord

Mais cette année, il a décidé de faire don de 3 000 litres de son lait aux associations — ce qui représente quelque 5 000 litres de lait demi-écrémé une fois passé par la crémerie de la Sodiaal, la coopérative agricole dont il est membre. À une condition : réunir 10 000 vues pour sa vidéo en défense de l'agriculture française et de la filière lait, où il accomplit le Milk Pint Challenge ( « défi de la pinte de lait »).

Ce défi viral est né au Royaume-Uni, où des éleveurs ont décidé de s'afficher en train de boire un verre de lait (milk pint) sur les réseaux sociaux, pour défendre leur métier en réponse à des campagnes de communications des Végans. Ces derniers dénoncent l'exploitation des animaux et l'utilisation de tous les produits d'origine animale, et donc notamment le lait.

Selon eux, les produits laitiers sont sources de souffrance animale, et seraient même mauvais pour la santé, indigeste et responsable de toutes sortes de maladies. De leur côté, les agriculteurs rappellent que, même si boire du lait n'est absolument pas « indispensable pour la santé » ni « pour le développement osseux » comme certaines campagnes publicitaires l'ont longtemps fait croire, ce produit reste une bonne source de protéines et de vitamines, et qu'il est relativement bien assimilé par le corps, en  dehors des personnes allergiques ou intolérantes au lactose.

Sous le bruit du battement régulier de la trayeuse et devant Inouïe, sa vache, Sébastien Delva s'est donc filmé en train de boire d'un trait son verre de lait.  Une manière aussi de valoriser sa production et de promouvoir l'agriculture française qui, selon lui, est « une des plus sûres au monde avec les très nombreux contrôles sanitaires ». Et aussi de faire un geste pour les plus démunis :

« Même si aujourd'hui le monde agricole n'est pas dans une situation financière exceptionnelle, il y a des gens qui sont pires que nous, alors c'est important de pouvoir aider, à notre niveau, les gens qui en ont besoin », explique-t-il encore à France Bleu.

Si aujourd'hui Sébastien en fait appel aux internautes pour rendre sa vidéo virale, cela ne l'a pas empêché de donner une partie de sa production aux associations chaque année, depuis quatre ans. On lui pardonnera donc volontiers le petit côté « course aux likes » de sa démarche, et on ne saura que l'encourager à réussir son pari pour aider les plus démunis. Pour l'instant, à l'heure de l'écriture de cet article, sa vidéo a déjà été visionnée plus de  1 200 fois... Encore un petit effort, et les sans-abri de Cambrai et des alentours pourront se régaler de délicieux chocolats chauds !

L'utilisation de votre téléphone en voiture pourrait vous coûter votre permis
Source : France Bleu
Commentaires