En raison de viols, le festival Bråvalla a été annulé et pour le remplacer, un festival réservé aux femmes pourrait voir le jour en Suède

Par
1 176
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La série de viols survenue lors de l’édition 2017 de Bråvalla a eu raison du festival. Celui-ci ne connaîtra pas d’édition 2018. Pour contrebalancer cela et s’assurer de la sécurité des festivalières, un nouveau festival réservé exclusivement aux femmes devrait voir le jour en Suède.

L’un des plus grands festivals de musique suédois voit noir ces derniers jours. Après avoir recensé quatre viols et 23 agressions sexuelles lors de sa dernière édition tenue du 28 juin au 1er juillet, le Bråvalla se porte mal. Vivement critiqué depuis quelques jours pour son manque de sécurité, celui-ci subissait les foudres de la presse. Ce scandale a aujourd'hui raison de lui et ne lui permettra pas de bénéficier d’une session 2018 : sa fermeture vient d'être confirmée.

Crédit photo : Bråvalla festival

En effet, les organisateurs, face à ces actes odieux, ont décidé de ne pas renouveler l’événement l’année prochaine, cela malgré la volonté du premier ministre suédois de le maintenir. Ceux-ci ont annoncé leur décision radicale dans un communiqué : "Certains hommes, car ce sont des hommes, ne peuvent manifestement pas se comporter correctement. C’est une honte. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas rééditer Bråvalla en 2018".

Ce choix a divisé l’opinion. Certaines personnes ne le comprennent pas, d’autres le louent tandis que d’autres encore essaient de trouver des solutions pour compenser la perte du festival. C’est le cas de l’actrice et humoriste suédoise Emma Knyckare, qui a eu l’idée de proposer un festival 100% féminin où seules les femmes seraient acceptées. Emma a posté l’idée sur son compte Twitter.

"Qu'en pensez-vous de mettre en place un festival vraiment sympa où seuls les 'non-hommes' sont les bienvenus, et que nous allons continuer jusqu'à ce que TOUS les hommes aient appris à se comporter ?"

Cette idée a séduit de nombreuses personnes, selon le journal The Independant. L’actrice a alors publié sur son compte Instagram son optimisme concernant sa mise en place : "Le premier festival de rock sans hommes en Suède verra le jour l’été prochain. Je vais vite rassembler un groupe solide d'organisatrices talentueuses et de cheffes de projet. Vous en entendrez vite parler."

Cette décision tranchée vient s’opposer au phénomène d’agressions sexuelles qui sévit dans de plus en plus de festivals partout dans le monde. Il n’est pas le seul geste d’opposition. Aux États-Unis, de 1976 à 2015, il existait un festival exclusivement féminin, le Michigan Womyn’s Music Festival. Au cœur d’un scandale concernant son traitement des artistes transgenres, il a dû fermer ses portes.

L’Angleterre essaye aussi de trouver une solution avec son festival de Glastonbury qui prévoit des espaces réservés qu'aux femmes. Pour justifier cette prise de position, les organisateurs avaient expliqué que "les espaces réservés aux femmes sont nécessaires dans un monde qui continue d’être contrôlé et organisé pour profiter principalement aux hommes".

Comme quoi l’idée d’un festival 100% féminin n’est pas si bête. Mais peut-être un peu radical, non ? Si l’on poussait son idée au maximum, nous pourrions presque croire au retour des écoles non mixtes.

Source : Independent
Festival de cannes Scandale Suede
Commentaires