Un groupe de chrétiens demande pardon à la communauté LGBT lors de la Gay Pride aux Philippines et suscite l'émotion des internautes

Par
6 658
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Quelques chrétiens se sont réunis pour répandre un message d'amour et de paix à l'occasion de la Marche des Fiertés le week-end dernier dans les rues de Manille, la capitale philippine. Ensemble, ils ont demandé pardon aux personnes LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres) du monde entier au nom de l'Église, tandis que religion et droits des homosexuels ne font pas toujours bon ménage.

« Dieu vous aime, et nous aussi », « nous sommes ici afin de demander pardon pour la façon dont les chrétiens ont traité la communauté LGBT », « Jésus ne tourne pas les hommes les uns contre les autres, nous non plus », pouvait-on notamment lire sur les différents panneaux et banderoles portés par les chrétiens.

Le groupe appartient à la paroisse Freedom In Christ Ministries (FICM), qui se définit comme une « Église inclusive ». Cela fait quatre ans que ses membres participent à la Gay Pride, dans le cadre de la campagne « I'm sorry », qui entend « inspirer d'autres chrétiens à agir, parler et aimer les personnes LGBT comme Jésus le ferait ».

« J’ai longtemps pensé que Dieu condamnait les homosexuels, mais quand j’ai étudié les Écritures, je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup à découvrir, y compris cette vérité  : Dieu n’est contre personne », explique le pasteur Val Paminiano à BuzzFeed.

L'émotion générale

Ils n'étaient qu'une dizaine de chrétiens présents à la Gay Pride mais leur message s'est diffusé à travers le monde entier et a été relayé par de nombreux internautes, tous très touchés par cette magnifique initiative : « La meilleure chose que j'ai vue à la Marche des Fiertés 2018. L'amour triomphe ! », se réjouit cette jeune femme qui était présente le jour J  :

« J'ai fondu en larmes quand j'ai aperçu cela. Imaginez une société dans laquelle chacun vivrait dans le respect et l'amour de l'autre », écrit une autre :

« J'ai tellement pleuré », se souvient cette utilisatrice :

Si ce pays d'Asie du Sud-Est est à très forte majorité catholique, il est aussi l'un des plus « gay friendly » du monde. Selon une étude menée en 2013 dans 39 pays par le centre de recherche américain Pew Research Center, 73 % des Philippins affirment que « l'homosexualité devrait être acceptée par la société », contre 64 % en 2002. 

Lgbt Gay Pride
Commentaires