La Zaelandia, un huitième continent englouti sous la mer, vient d'être découvert par des chercheurs !

Par
6 637
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Vous pensiez connaître sept continents ? Hé bien tout ce que vous avez appris à l'école primaire risque peut-être bien de basculer : les scientifiques viennent en effet de découvrir un nouveau continent… caché sous la Nouvelle-Zélande !

Baptisée Zaelandia, cette gigantesque masse de terre est en fait presque entièrement submergée dans l'Océan Pacifique, un peu à la manière de l'Atlantide, le mythique continent englouti.

La seule partie visible et émergée de la Zaelandia est ses plus hautes montagnes, qui sortent de l'eau… et qui forment ce que l'on connaissait jusqu'à maintenant comme l'archipel de la Nouvelle-Zélande, ainsi que de la collectivité d'outre-mer de Nouvelle-Calédonie !

RTL info


Jusqu'à présent, cette zone géographique était considérée comme faisant partie de l'Océanie… sauf que de nombreux chercheurs sont désormais convaincus qu'il s'agit en fait de deux continents bien distincts.

Ci-dessous : le Milford Sound, l'un des plus magnifiques endroits de Nouvelle-Zélande… Et de la Zaelandia !
Treble Cone Snow field — Nathan Weber


Des scientifiques ont publié des recherches dans le Geological Society of America's Journal, défendant l'idée de classifier la Zélandia comme un continent à part, et cette fois, il semble bien qu'ils aient trouvé des données suffisantes pour le prouver ! Avec environ cinq millions de kilomètres carrés de surface, le bloc continental qui formerait la Zaelandia mesure environ les deux tiers de sa proche voisine, l'Australie.


Un continent englouti

94 % de ce huitième continent se trouve bien caché sous la surface de l'eau : seules quelques îles, qui correspondent aux points les plus élevés topographiquement, subsistent et pointent leur nez en dehors des eaux. Les trois masses terrestres majeures sont l'île du Nord et l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande, ainsi que la Grande Terre, la principale île de Nouvelle-Calédonie.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le fait de se trouver au-dessus de la surface de l'eau n'est pas un critère déterminant pour considérer une zone comme un continent ou non ! En réalité, c'est beaucoup plus complexe que ça : les géographes analysent l'élévation générale du continent par rapport au plancher océanique, et la façon dont le continent est découpé : il doit être clairement détaché de toute autre entité continentale.

Enfin, pour être qualifié comme étant un continent, l'endroit doit posséder une géologie distincte qui lui est propre, et présenter une croûte plus épaisse que le plancher océanique normal… Tous ces critères sont bel et bien remplis par la Zaelandia !
L'idée que ce qu'on appelait jusqu'à présent l'Océanie puisse en fait être constituée de deux continents distincts n'est pas nouvelle en soi : Nick Mortimer, le géologue Néo-Zélandais qui a dirigé et cosigné l'étude,

"Le fait de classifier la Zaelandia comme un continent à part implique beaucoup plus que le simple fait de rajouter un nom sur une liste, explique-t-il. La portée scientifique de cette classification est immense."
Le chercheur explique ainsi que le fait d'admettre qu'un continent puisse être submergé sans pour autant être fragmenté en plusieurs morceaux est capital pour pouvoir expliquer les ruptures des plaques et des croûtes continentales.

Alors, va-t-on bientôt devoir modifier le découpage des continents sur les manuels scolaires ? Nos enfants devront-ils apprendre un continent de plus pour leurs devoirs de géographie ? C'est bien possible : rappelez-vous le cas de la planète naine Pluton, qui était considéré comme la neuvième planète du système scolaire jusqu'en 2006, et était présentée comme telle dans les manuels et livres de science jusqu'à être finalement changée de statut !
Commentaires