Un adorable petit garçon trisomique devient mannequin

Par
3 174
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Riley Baxter n’a que quatre ans mais fait déjà bonne impression. Surnommé « Smiley Riley », le jeune garçon fait fondre le cœur de gens qui le voient poser pour les marques Mothercare ou encore Jools Oliver Little Bird.

Le garçon de quatre ans, originaire de Rochester dans le Kent (Royaume-Uni), n’a jamais laissé son syndrome de Down prendre le dessus, même lorsque ses parents s’inquiétaient sur sa vie future. Stuart et Kirsty, ses parents, avaient peur que leur fils soit rejeté par les autres. Après qu’il ait été diagnostiqué trisomique, ils étaient préoccupés à l’idée que les gens voient davantage son handicap plutôt que ses capacités.

Un petit garçon atteint de la trisomie 21 devient modèle pour des marques. Crédits photo : Zebedee Management

Surnommé « Smiley Riley » dès son jeune âge, le petit garçon a perfectionné des sourires adorables qui lui ont valu des contrats de mannequinats. Il a rejoint Zebedee Management, une agence de mannequins, qui présente les poses du petit garçon, son charme naturel et son sourire réconfortant. « Il rend les gens heureux et apporte du bonheur aux gens qui ont passé une mauvaise journée ».

« Après qu’on nous ait dit qu’il avait le syndrome de Down, j’ai pleuré, non pas parce que je l’aimerais moins, mais j’ai pensé que les autres allaient être cruels avec lui ». Pour ajouter : « Mes perceptions étaient fausses ».

Crédits photo : Zebedee Management

Modèle pour l’agence Zebedee, le petit garçon adore la caméra. Dans les photoshoots, les agences veulent que les enfants agissent naturellement. « C’est un petit garçon très heureux, donc c’est brillant. Il aime ce qu’il fait, il a toujours le sourire. Quand les gens le voient, ils oublient son handicap ». Sa maman, Kirsty, a perdu sa première fille, Skye, à 19 semaines de grossesse. « Pendant toute la grossesse de Riley, j’étais très anxieuse. » Kirsty a pleuré de joie et de soulagement après avoir entendu le premier cri de son fils.

Crédits photo : Zebedee Management

Peu après sa naissance, Riley a été diagnostiqué avec le syndrome de Down. « Nous ne savions pas qu’il souffrait du syndrome de Down avant sa naissance, nous avions fait des analyses sanguines de routine et des scanners, mais ils n’avaient rien détecté. » Après avoir quitté l’hôpital, ils se sont joints à des groupes de soutien et ont appris le langage des signes pour communiquer avec lui. Ils ont été étonnés, non seulement par le progrès du petit Riley mais aussi par la société elle-même. « Maintenant il a un tel répertoire de signes, c’est incroyable, au point que d’autres enfants apprennent avec lui ».

Crédits photo : Zebedee Management

Riley est maintenant capable de parler des phrases de deux mots, avec un lexique qui comprend « Maman » et « Papa ». Il peut aussi réciter l’alphabet de R à Z et compter de 1 à 10. « Il va dans une école ordinaire et tous les enfants l’adorent. Chaque fois qu’il va à des fêtes, il est toujours au centre de l’attention. »

Source : Daily Mail
Garçon Trisomie 21 Mannequin
Commentaires