Une société française lance un vélo électrique et écologique sans batterie

Par
9 374
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le groupe français Veloci Industries va commercialiser au printemps 2020 un vélo à assistance électrique mais sans batterie. Il sera équipé d'un super-condensateur ce qui évitera à l’utilisateur de le recharger.

Au printemps 2020, le modèle U-feel, 100 % électrique et écolo, va être commercialisé. Petite nouveauté, il fonctionne non plus avec une batterie mais grâce à un super-condensateur. Ainsi, les cyclistes n’auront plus besoin de recharger leur vélo à une borne ou dans un garage.

Une société française lance un vélo électrique et écologique sans batterie. Crédits photo : U-feel

C'est en pédalant que de l'électricité est produite. À la manière d'une dynamo, on ne pédale plus pour déplacer le vélo mais pour générer de l'électricité. L'utilisateur pédale pour entraîner une génératrice qui va produire de l'électricité et qui va ensuite alimenter le moteur via les super-condensateurs. Le super-condensateur est un système de stockage d'énergie alternatif à la batterie.

Adrien Lelièvre, dirigeant et fondateur de la société Veloci Industries, a expliqué vouloir développer « un vélo hybride qui permet de répondre réellement au besoin des utilisateurs ». Pour ajouter : « Je désire que le cycliste pédale comme il respire. C'est-à-dire qu'il ne fournisse absolument jamais d'effort, qu'il reste constamment dans sa zone de confort ».

Cette innovation ne s'arrête pas à la disparition de la batterie. Elle fait aussi la part belle à l’écologie, en raison de sa conception et de sa durée de vie. « Nous n'avons absolument pas besoin de métaux rares et chers », relève le concepteur de U-feel, « car le super-condensateur est fabriqué à partir d'aluminium et de carbone et ne contient pas de lithium ». Il est aussi recyclable contrairement aux batteries. La durée de vie d’un super-condensateur entre dix et quinze ans, dépasse hautement les deux ou trois ans d’une batterie.

Le créateur de U-feel préconise une vitesse moyenne de 15 km/h et un prix de vente situé entre 1500 euros et 2000 euros, comme un vélo électrique traditionnel. Pour le moment, Adrien Lelièvre n'exclut pas un « système de recharge express, où l'on pourra charger en 30 secondes l'équivalent de plusieurs kilomètres d'autonomie », mais ce n'est pas la piste principale envisagée.

Pour l'instant, trois modèles de vélo ont été pensés mais le design n'est pas arrêté. « Nous allons présenter sur le site plusieurs axes esthétiques et les internautes pourront voter pour leur préféré ». Grâce à sa conception innovante, le poids du U-feel devrait avoisiner les 16 kilos, un dispositif plus lourd que les vélos mécaniques, situés entre 12 et 14 kilos, mais plus léger que les vélos à assistance à électrique qui pèsent en moyenne 27 kg.

Le marché du vélo électrique explose ces derniers temps. En 2017, les ventes de vélos à assistance électrique ont progressé en France de 90 %, avec 255 000 produits vendus, dont 110  000 fabriqués en France. Dix ans plus tôt, seulement 10 000 vélos à assistance électrique avaient été vendus.

Un rhinocéros indien est né au zoo de Beauval
Source : U-feel
écologique Innovation
Commentaires