Vaincre le sexisme ordinaire au travail, cette femme explique comment vaincre ce problème handicapant

Bouton whatsapp

Les femmes seraient-elles moins prises au sérieux que les hommes au travail ? C’est en tout cas ce qu’affirme une doctorante dans une vidéo TikTok, dans laquelle elle donne des conseils pour se débarrasser de ce préjugé.

Katie Tucci, 30 ans, est une jeune femme brillante. Cette dernière est titulaire d’un doctorat en droit et spécialisée dans la réglementation des cryptomonnaies et des technologies financières. Récemment, elle a utilisé son compte TikTok pour parler d’un sujet qui lui tient à cœur : le sexisme dans le monde du travail, et comment pallier ce problème.

Crédit Photo : Katie Tucci / Instagram

Vaincre le sexisme ordinaire au travail

Dans une vidéo, visionnée plus de 3,9 millions de fois, elle donne des conseils sur la façon dont les femmes peuvent amener leurs collègues à les prendre au sérieux dans un cadre professionnel. La doctorante s’est inspirée de sa propre expérience afin de révéler ses méthodes pour se faire entendre auprès de ses pairs et supérieurs masculins, notamment lors des réunions :

«Je commence toujours par une poignée de main ferme (…) Je me présente toujours avec mon nom, mon prénom et le contexte professionnel. Je m'efforce de structurer toute affirmation de manière déclarative», a-t-elle expliqué.

Crédit Photo : Katie Tucci / TikTok

Elle a également souligné l’importance d’avoir l’air confiant pendant une présentation : «Je ne souris jamais en réunion (…) Je suis toujours la première à quitter une réunion ou à y mettre fin. Et je ne réagis pas lorsque quelqu’un a l’air surpris ou impressionné par mon travail», a-t-elle poursuivi.

Adopter un langage corporel décontracté

Toujours selon ses dires, le fait d’adopter délibérément un langage corporel décontracté est essentiel : «Je me penche en arrière, je mets mes mains derrière la tête, et je prends des notes sur mes genoux(…) J’ai découvert que cette technique fonctionnait à merveille».

Crédit Photo : Istock

Enfin, Katie Tucci conseille à sa communauté de ne pas se laisser intimider par des réflexions et autres attitudes irrespectueuses. Elle rappelle aussi que les surnoms sexistes tels que «cocotte», «chérie» ou encore «ma puce» ne sont pas acceptables.

Source : Upworthy
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter