Une édition de Monopoly « spécial tricheurs » va voir le jour

Par
31 760
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Avis à tous les tricheurs compulsifs, aux escrocs de jeux de société, aux braqueurs de banques Monopoly et autres mauvais joueurs patentés :  une nouvelle version « spécial tricheurs » du plus célèbre jeu de simulation capitaliste va voir le jour !

Hasbro Gaming

C'est un fait : Monopoly, jeu familial par excellence, est aussi la source inépuisable de tous les pires coups bas, de traîtrises éhontées, de disputes, d'embrouilles et autres psychodrames familiaux. Et il est de notoriété publique que le jeu se partage, avec le Uno et Mario Kart, le titre officieux du plus grand briseur d'amitiés.

De tout cela, Hasbro, la société qui distribue et édite les jeux Monopoly, en est bien conscient — et c'est en toute connaissance de cause, quitte à provoquer la zizanie dans les chaumières et à laisser des familles entières s'entre-déchirer, qu'elle a décidé de capitaliser sur la malhonnêteté des joueurs pour leur offrir une édition « spéciale tricheurs »!

« Une récente étude de marché conduite par Hasbro a révélé que plus de la moitié des joueurs tentent déjà de tricher pendant une partie de Monopoly, a ainsi expliqué Jonathan Berkowitz, le vice président de la firme Hasbro, à INSIDER. Alors en 2018, nous avons décidé qu'il serait temps d'offrir aux fans ce qu'ils ont toujours intimement désiré depuis tout ce temps — une édition du jeu Monopoly qui encourage la triche ! »

En effet, qui n'a jamais essayé de piquer discrètement quelques billets à son voisin ? Qui ne s'est jamais rendu coupable de petits arrangements frauduleux avec le banquier ? Qui n'a jamais tenté de passer au travers des mailles du filet pour ne pas se faire taxer en arrivant sur la Rue de la Paix, détenue par son voisin ? Et que celui qui n'a jamais déplacé son pion ou ajouté un hôtel au mépris des règles de propriété les plus élémentaires nous jette la première pierre !

Hasbro Gaming

L'Édition Spéciale Tricheurs ressemble beaucoup à la version classique du jeu de société : là aussi, vous aurez un fameux pion en métal représentant une voiture ou un chapeau haut-de-forme, que vous devrez faire parcourir autour du plateau au gré des coups de dés, en évitant la case prison et en tâchant de ruiner vos concurrents par le biais d'opérations immobilières variées.

Mais la grosse différence, c'est que le jeu lui-même vous demandera de tricher, et d'essayer de vous en sortir sans vous faire remarquer, autant de fois que possible au cours de la partie ! Concrètement, vous pourrez sauter des cases, essayer d'arnaquer vos créanciers en leur donnant légèrement moins de billets que votre dû, glisser discrètement quelques billets de banque dans votre poche quand les autres auront le dos tourné, ou encore profiter d'un instant d'inattention pour déplacer les pions sur le plateau. 

Pire : non seulement la triche est autorisée, mais elle est même récompensée ! 15 cartes spéciales « triche » sont mélangées aux fameuses cartes Chance et Caisse de Communauté, chacune portant un défi que le joueur peut essayer d'accomplir à n'importe quel moment du jeu. Si le joueur parvient à accomplir son forfait avec habileté, il peut obtenir diverses récompenses et avantages !

Hasbro Gaming

En revanche, s'il se fait prendre la main dans le sac, il y a des conséquences : vous pouvez écoper d'une amende, être obligé de verser un dédommagement aux autres joueurs, être exproprié d'une propriété acquise frauduleusement, et bien entendu, vous retrouver à la case prison !

Cette dernière est d'ailleurs munie d'une menotte en plastique : les contrevenants sont ainsi punis en se retrouvant enchaînés au plateau de jeu...

Hasbro Gaming

On peut se dire qu'avec de telles règles, l'ambiance risque vite de monter à la paranoïa collective, et qu'avec la vigilance accrue du banquier, cela risque de devenir très compliqué de piller la caisse sans se faire remarquer. Heureusement, les concepteurs du jeu y ont pensé, et c'est pourquoi, pour la toute première fois de l'histoire du Monopoly, il n'y a pas de banquier attitré dans cette édition ! C'est chaque joueur qui s'occupe, à tour de rôle, de gérer la banque. De quoi laisser l'occasion aux aspirants monte-en-l'air de profiter d'un instant de confusion ou de doute pour commettre leurs malversations...

Voilà, voilà. Le jeu, jouable à partir de huit ans comme le Monopoly classique, devrait être disponible aux États-Unis dès l'automne 2018. Si aucune date de sortie française n'est connue pour l'instant, on sait d'ores et déjà qu'il sera vendu au prix de 19,99 $, soit approximativement 16 €.  Il devrait nous promettre de franches parties de rigolade (ou d'énervement), et satisfaire tous les tricheurs invétérés. 

En attendant, si vous voulez vous entraîner à tricher au Monopoly, vous pouvez toujours faire un tour sur la page WikiHow dédiée (!) qui vous explique pas à pas comment frauder et user de stratagèmes aussi pervers que variés pour parvenir à vos fins. Évidemment, nous déclinons toute responsabilité en cas de déshéritage ou de divorce intempestif !

Commentaires