Ce couple a visité 15 pays en 2 ans et leur vidéo de voyage est épique ! (et fait rêver)

13 727partages
Qui n’a jamais rêvé de faire le tour du monde ? Qui plus est, en amoureux ? Partager une telle expérience avec l’homme ou la femme de sa vie en fait certainement fantasmer plus d’un, mais peu franchissent le pas. C’est pourtant le pari fou que se sont lancés deux jeunes français originaires de Lyon : Thomas et Karen.

Pendant deux ans, ces étudiants en école de commerce ont profité des vacances et des échanges universitaires succins pour visiter 15 pays. Ils ont notamment parcouru l’Europe, l’Afrique du Nord, les Amériques (nord et sud, ndlr). Rien que ça ! 

Ils ont ramené de leur magnifique périple une vidéo légère, positive et touchante, qui donne envie de faire son sac et de tout plaquer. La voici :


Lors d’un entretien accordé à Demotivateur, Thomas a accepté de répondre à nos questions afin de nous en dire plus sur ce voyage :

Comment avez-vous décidé de réaliser un tel projet ?

« En fait, c’est plutôt plein de petits projets qu’on a accumulé en 2 ans. On est encore étudiants en dernière année en école de commerce (ESCE Paris) et dans le cadre de notre cursus, on a souvent eu l’occasion de partir à l’étranger. On nous a toujours dit : ' Vous êtes étudiant, profitez-en...' Alors, on a suivi ces conseils. »

Pendant combien de temps l’avez-vous préparé ?

« Le plus gros a été la préparation du 4L Trophy ! Grosso modo, cette vidéo recense 4 grands voyages : le 4L Trophy, les Balkans, toujours avec notre belle 4L, les États-Unis (et Cuba) et l’Amérique du Sud. Le 4L nous a bien pris 2 ans. Trouver 8 000 euros n’est pas chose facile, donc on a fortement anticipé – et ça a payé.
Pour les autres voyages, « cartes et Guide du Routard » ont fait l’affaire. On aime pouvoir se donner la possibilité d’aller là où nous porte le vent. Donc, pas de programme précis, si ce n’est un itinéraire global pour chaque voyage. »

@instagram/thomas49t

Quel genre d’imprévus avez-vous rencontré ?

« À peine débarquée sur le sol marocain, Josy – notre 4L fruitée – a décidé de manifester sa joie en… tombant en panne (ça devait bien arriver une fois, vous me direz). Bien que la mécanique ne soit pas notre fort, on a vite repéré l’origine : la courroie de distribution était morte. Sympa ! Surtout à 22h en pleine côte avec encore 200 kilomètres à faire.
Soudain, une voiture marocaine s’arrête derrière nous, pleins feux et avec ses warnings… pendant 30 minutes. Mentalité d’Européen oblige, on se fait des films. Une fois l’assistance arrivée, nous apprenons que le véhicule n’est venu que dans le seul but de nous protéger sur la bande d’arrêt d’urgence en se plaçant derrière nous afin d’éviter de se faire faucher par un camion sur l’autoroute. Ça fait réfléchir… Depuis, Josy a traversé toutes les routes du Maroc jusqu’au Monténégro, sans soucis ! Quand on vous dit que c’est résistant, une 4L… ;) »

Votre pire souvenir ? Et le meilleur ?

« On ne va pas parler des X turistas qu’on s’est tapées, hein… C’est encore trop frais ! Mis à part le vol de l’appareil photo de Karen qui a vraiment fait mal – d’autant plus qu’il y avait nos vidéos de Venise, de Ljubjana… toutes effacées – tout s’est très bien passé dans l’ensemble. Quant au meilleur (et c'est Karen qui écrit), il sera attribué à Cuba, notamment à cette fameuse soirée Salsa. Nous étions à Trinidad et un concert live était organisé sur la place principale. Un mojito et nous nous asseyons, fascinant. Un incroyable mélange de cultures, de style mais aussi d’âge. Du couple torride (on ne parle pas de nous bien sur même si après quelques Pina Colada, Thomas m’a invité à danser, on aura eu le mérite d’essayer) au vieil homme qui apprend à sa petite fille comment tourner... Cubains et voyageurs partageant un moment ensemble : c’était magique ! »

@instagram/thomas49t

Une anecdote particulièrement forte/drôle/cocasse à nous raconter ?

« Imaginez que vous dormez. Paisiblement. Il est 3h du matin, vous êtes sous votre tente, en Croatie, votre chérie est à vos côtés, la nuit est claire, le silence est roi… Quand soudain, un ANI (Animal Non Identifié) fonce sur votre tente, vous piétine et vous réveille en sursaut ! PIRE : votre copine vous oblige à aller voir dehors pour la rassurer… On ne sait toujours pas si c’était un chevreuil, un ours ou un zombie mais on se dit que ça fait une belle anecdote à raconter. »

Deux ans de voyage, ça coûte cher, comment vous êtes-vous financés ?

« Principalement par nos petits boulots en parallèle des études ! Karen a bossé chez Michel et Augustin en tant qu’animatrice et donnait des cours de soutien scolaire. Quant à moi, j’étais vendeur chez Picard et chauffeur privé pour l’Euro 2016. Comme on l’a dit un peu plus haut, on n’est pas parti deux ans à temps plein mais on a profité de nos échanges universitaires pour aller visiter à droite, à gauche, et au bout de deux ans, ça fait quand même 15 pays ! Après, on a toujours su être vigilant aux dépenses une fois sur place (hôtels, repas), en mettant parfois le confort de côté. Ce n’est pas forcément le plus important, sauf sur le long terme. Ce qu’on veut transmettre comme idée avec cette vidéo ? C’est que ça pourrait être vous… On s’est donnés pour y arriver, et ça a payé. Le voyage s’est énormément démocratisé ces dernières années, et voyager comme on l’a fait à moindre prix, c’est possible. On a qu’une vie, alors profitez et souriez ! »


Pour plus de détails et de photos, rendez-vous sur leur site allezenroute.com ou sur le compte Instagram de Thomas.
Source : Allez en route
En vidéo : « Giving », la publicité de TrueMoveH qui rend hommage à la générosité
Plus d'articles
Dernières news