Découvrez la « Water Seer », cette éolienne révolutionnaire capable de créer de l'eau potable n'importe où dans le monde, même dans les zones les plus arides

Par
1 719
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Si en Occident, l’eau potable est disponible partout, ailleurs dans le monde, des millions de personnes souffrent de ne pas y avoir accès. Et les chiffres sont alarmants. En 2013, 2,4 milliards de personnes étaient toujours privées d’eau potable. Conséquence, on estime à 9 000 le nombre de morts par jour, dus à la répartition inéquitable des ressources naturelles.

@indianneed

Mais certaines personnes ont fait le choix de s’engager pour venir en aide à ces populations souvent laissées à l’abandon comme des médecins, des bénévoles et… des ingénieurs. Certains d’entre eux mettent leur savoir-faire au service de l’innovation pour tenter d’améliorer la vie des plus démunis. Et leur travail débouche parfois sur des inventions extraordinaires.

Par exemple, une toute nouvelle éolienne permettant de collecter de l’eau, y compris dans les régions les plus arides du monde, vient de voir le jour. Imaginé par l’organisation à but non lucratif Vici-Labs, ce bijou d’ingéniosité baptisé « Water Seer » est capable de récupérer jusqu’à 37 litres d’eau par jour. Pour cela, aucune source extérieure d’énergie n’est nécessaire. De quoi rendre de nombreux services dans bien des endroits de la planète.

@VICI-Labs
@VICI-Labs
@VICI-Labs

Comment ça marche ?

Si la Water Seer est en passe de changer beaucoup de choses, son système est pourtant basé sur un principe étonnamment simple. Au sommet, une éolienne aspire l’air afin de le faire pénétrer dans une colonne. Propulsé par une hélice, il prend ainsi la direction du sol. L’air emmagasiné passe sous terre où il rejoint un tube. Ensuite, c’est la différence de température qui se charge de faire le reste. À l’abri de la lumière et surtout de la chaleur, l’air se condense et se transforme en eau. Une pompe manuelle permet ensuite de récupérer le liquide. Pour plus de détails, prenez le temps de regarder la vidéo ci-dessous, c’est bluffant.


Au moment où vous lisez cet article, le projet n’en est encore qu’au stade de prototype. En effet, Vici-Labs a déjà testé la Water Seer cet été et prévoit d’autres expérimentations de manière à rendre sa productivité et son rendement optimaux. Afin de continuer à faire vivre l’ambition de rendre l’eau potable accessible à tous, la société a lancé une campagne de financement en ligne. Pour atteindre son objectif, Vici-Labs avait annoncé avoir besoin de 70 000 euros. Et une fois de plus, la magie d’Internet a opéré. De généreux internautes, sans doute touchés par la cause, ont donné plus de 90 000 euros (soit 130% de ce qui était demandé, ndlr).

Une telle solidarité fait chaud au cœur !
La Méditerranée est la mer la plus polluée d'Europe avec près de 200 déchets par km2
Source : Inhabitat
Commentaires