Un architecte néerlandais tente de mettre au point une « forêt urbaine » avec des maisons qui ressemblent à des arbres !

Par
172
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Dans la plupart des pays, un clivage s’opère l’urbain et le rural. Pourquoi devoir choisir entre habiter à la ville ou à la campagne ? C’est la question que s’est posée Raimond de Hullu, un architecte Néerlandais. Que diriez-vous de vivre proche du centre-ville tout en résidant dans une maison entourée de verdure ? L’un et l’autre sont complémentaires pour vivre en harmonie et cette idée pourrait bel et bien voir le jour…
@digitaltrends
Plus qu’un quartier vert, le projet OAS1S consiste à créer une communauté où les maisons seraient 100 % autosuffisantes, alimentées par des sources d’énergie renouvelables et équipées de systèmes indépendants de traitement des eaux et des déchets.

Ainsi, le quartier pourrait être automne en eau et en énergie, tout en produisant et consommant la sienne.
@CartersNewsAgency
Afin d’être le plus respectueux de l’environnement, les habitations de cette « forêt urbaine » seront fabriquées avec du bois recyclé et des matériaux isolants organiques. Les immeubles de quatre étages s’étaleront sur 100 m2 entièrement personnalisables avec d’immenses baies vitrées en triple vitrage, des puits de lumière et des balcons français.

Toutes les cabanes auront des façades végétalisées.
@redesignreport
Ce quartier alternatif est conçu pour s’intégrer directement dans des villes urbanisées, à proximité du centre-ville pour que ses habitants profitent d’un cadre naturel dans un environnement citadin. De plus, l’architecte compte aussi réduire le nombre de voitures. C’est pourquoi la forêt urbaine se placerait non loin des accès aux transports en commun.
@hemindunleashed
Il déclare sur son site internet : « les gens désirent un équilibre entre avec la nature, ils veulent une oasis urbaine. » Et il a raison. La forêt urbaine est une invention idéale pour redonner de l’air à la ville et ainsi créer une tension positive entre l’architecture et la nature.
@CartersNewsAgency
Depuis juin 2016, le projet OAS1S de Raimond de Hullu est en négociation avec des fonds d’investissement au États-Unis, au Canada, en Europe et en Asie pour la création de projets pilotes.
 
Une idée architecturale et environnementale que l’on suivra de près !
Source : Themindunleashed
Commentaires