Taclé par Aya Nakamura, M Pokora répond de la meilleure des manières

Après son sacre de Meilleure performance francophone de la soirée aux NRJ Music Awards, M. Pokora était l’invité de Cyril Hanouna lundi soir dans Touche pas à mon poste ! sur C8. Durant cette interview où de nombreux sujets ont été évoqués, notamment la musique du chanteur, M. Pokora est revenue sur les critiques d’Aya Nakamura.

M. Pokora et Aya Nakamura se clashent. Crédit : Getty Images/ Valery Hache AFP.

À voir aussi

La saison des prix musicaux s’enchaîne à un rythme effréné en cette fin d’année. Après les nombreuses cérémonies américaines, place aux cérémonies européennes. Aux derniers MTV Europe Music Awards 2020 (MTV EMA), M. Pokora a été désigné Meilleur artiste français de l’année.

Suite à cela, la chanteuse de Djadja, Aya Nakamura, avait exprimé son interrogation dans un tweet : « Il a gagné pour quel son ? Rien contre lui mais il n’est même pas dans le top 10 », avait-elle réagi avant de supprimer son tweet quelques minutes plus tard.

Malgré tout, le journaliste Thomas Monnier était parvenu à immortaliser ce tweet éphémère en partageant une capture d’écran sur son compte Twitter. « Oh p*****, ça tacle ! Aya Nakamura VS M. Pokora ! (Tweet supprimé deux minutes après la mise en ligne) ».

Muet sur le sujet, le chanteur strasbourgeois s’est enfin exprimé sur le plateau de TPMP.

Un problème générationnel pour M. Pokora

Invité à répondre, M. Pokora y est allé de son avis : « Elle fait fausse route...., commence-t-il. Qu'elle mérite, il n’y a aucun problème, mais là où elle fait une erreur c’est quand elle parle de top 10. Le top 10 streaming, j’y suis pas. Par contre, le top 10 physique j’y suis. Le top 10 de remplissage de tournées, j’y suis depuis 17 ans ! En fait, il y a deux générations qui s’opposent, explique le chanteur : un public qui a commencé en 2003 et un public qui est là depuis 3 ans et qui est très stream », conclut-il.

D’après le chanteur, il s’agirait d’un problème générationnel. Son public ayant débuté avec lui à l’époque où le streaming n’existait pas encore, c’est tout naturellement que ses ventes d’albums ont cartonné en version physique. Tandis que la chanteuse a débuté sa carrière en pleine tendance du numérique.

Un point qui se vaut quand on sait que les ventes de CD physiques ont diminué de 41,5% (en 2018 et en un an d’après Compact-Disc) au profit du streaming.

M. Pokora a un public fidèle

Selon Aya Nakamura, les critiques provoquées à son égard après son tweet n’ont pas lieu d’être. Dans une interview accordée au Parisien il y a quelques semaines, la chanteuse avait tenu à mettre les choses au clair, sans pour autant s’excuser : « Je ne me disais pas : ‘pourquoi il a gagné et pas moi ?’ J’ai juste posé une question en tant qu’auditrice et tout le monde a dit que je l’avais taclé », précise-t-elle.

Il n’empêche, M. Pokora a tenu a souligné l’importance d’un public fidèle depuis des années, à l’opposé des auditeurs de streaming : « Le problème d’un public streaming, c’est que ce sont beaucoup de touristes, ils n’achètent pas forcément. C’est le buzz du moment, il y a beaucoup de gens qui l’écoute, elle cartonne, c’est une certitude. Mais quand on vend 500 000 albums dont les trois quart sont en streaming, on ne peut pas garantir que ce sont 400 000 supers fidèles qui vont voter. Moi, quand j’ai 300 000, j’en ai 300 000 qui votent, rappelle-t-il. C’est pas une question de qui cartonne le plus. C’est le public le plus motivé, le plus mobilisé, qui gagne », ponctue-t-il.

Pour l’instant, la chanteuse n’a pas répondu à ces clarifications. Les fans du chanteur étant très nombreux, volent à son secours sur les réseaux sociaux qui voient ce clash s’étendre à leur communauté respective de fans.

Plus d'articles