Enfin : Leonardo Dicaprio a reçu sa prestigieuse statuette de l'Académie des Oscars !

Par
3 130
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

On a attendu ce moment 25 ans. Il est ENFIN arrivé, après cinq nominations pour « Gilbert Grape », «Aviator », « Blood Diamond », « Le Loup de Wall Street » et cette année « The Revenant » , Leonardo Dicaprio s’est enfin tenu devant l’assemblée du Kodak Theatre tenant un Oscar derrière son pupitre. On le croyait maudit, au final la chance lui a souri et son talent est finalement récompensé et reconnu par la prestigieuse Académie.

Et cette fois-ci, ce n’est pas une photo retouchée. Bravo Leo !
@Capture ecran

« The Revenant » marque sans aucun doute un tournant dans sa carrière et son discours risque bien de marquer l’Histoire du cinéma. Ça valait la peine de manger du foie de bison cru au final, non ? En effet, avant même la sortie du film « The Revenant » d’Alejandro Gonzales Iñárritu, Leonardo Dicaprio partait favori aux Oscars et les conditions de tournage éprouvantes créaient déjà tout un mythe autour de ce long métrage. Dicaprio aurait vraiment dormi dans une carcasse de cheval et aurait vraiment mangé du foie de bison cru… L’acteur américain a mis toutes les chances de son côté pour impressionner les spectateurs comme les critiques et conquérir le cœur des membres de l’Académie des Oscars, qui sont toujours sensibles à l’investissement physique et mental d’un comédien.

@The Revenant

Pourtant, certains avaient encore des doutes car nombreuses sont les fois où d’autres très grands acteurs lui ont fait de l’ombre. Cette année, il était face à Bryan Cranston dans « Dalton Trumbo », Eddie Redmayne dans « The Danish Girl », Matt Damon dans « Seul sur Mars » et Michael Fassbender dans « Steve Jobs ». En effet, c’est l’élite d’Hollywood qui convoitait la fameuse statuette cette année. Mais Dicaprio s’est cette fois démarqué.

Suite à une standing ovation, il a su émouvoir dans son discours de remerciements :


L’acteur américain a tout d’abord félicité ses concurrents, de façon très modeste et humble. Il a ensuite honoré son acolyte à l’écran, Tom Hardy, qui n’a pas eu d’Oscar du meilleur second rôle malgré sa nomination et son excellente interprétation dans « The Revenant » : « The Revenant a été le fruit d’efforts infatigables d’un casting et d’une équipe incroyables. Tout d’abord, merci à mon frère dans cette aventure, Monsieur Tom Hardy. Tom, ton talent ne peut être dépassé par notre amitié hors écran… merci d’avoir permis cette expérience cinématographique transcendante. »

Son tweet suite à sa récompense a bien sûr, lui aussi, touché les internautes : "Merci à l'Académie ainsi qu'au casting et à l'équipe incroyables de The Revenant."

Mis à part les remerciements traditionnels, Dicaprio ne s’est pas beaucoup attardé sur sa victoire tant attendue. Toujours fidèle à lui-même, humble et très engagé, il a tenu à sensibiliser sur un problème majeur au sein de notre société : le réchauffement climatique. On connait Dicaprio sensible aux problèmes environnementaux et au réchauffement climatique depuis longtemps.

En 1998 déjà, il créée la « Fondation Leonardo Dicaprio » qui tient à soutenir toutes les actions et organisations voulant protéger la planète en assurant un développement durable. Ce 28 février, Dicarpio a profité de la médiatisation de sa récompense pour parler de cette problématique qui lui tient tant à cœur :


« Et enfin, je veux juste dire ceci : faire The Revenant était avant tout parler de la relation entre l’homme et l’environnement. Une nature que nous avons collectivement vécue comme l’année la plus chaude de l’Histoire. Notre production nous a contraints de nous déplacer à la pointe sud de notre planète juste pour pouvoir trouver de la neige.

Le changement climatique est réel, et il se passe maintenant. Il est la menace la plus urgente pour notre espèce toute entière, et nous devons travailler ensemble, et cesser de tergiverser. Nous devons soutenir les dirigeants du monde entier qui ne parlent pas pour la cause des grands pollueurs, mais qui parlent pour celle de toute l’humanité, pour les peuples autochtones du monde, pour des millions et des millions de personnes défavorisées, là-bas, et qui sont les plus touchés par ce problème.

Pour les enfants de nos enfants, et pour les personnes dont les voix ont été étouffées par la politique de la cupidité. Je vous remercie tous pour ce prix incroyable ce soir. Ne prenons pas cette planète pour acquise. Je ne prends pas ce soir pour acquis. Merci beaucoup. »

Dicaprio a su toucher au plus haut point, c’est certain. Et il a prouvé que le cinéma est aussi une belle manière de changer le monde, et de façon collective.

« The Revenant », qui pourtant était parti pour être favori aux vues de ses 12 nominations, a récolté trois statuettes : celle du meilleur acteur mais aussi celles de la meilleure photographie et celle du meilleur réalisateur pour Alejandro Gonzales Iñárritu.
@Capture d'écran

Regardez le palmarès complet de cette 88ème cérémonie des Oscars :

Meilleur scénario original : Spotlight
Meilleur scénario : The Big Short
Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander pour The Danish Girl
Meilleurs costumes : Mad Max Fury Road
Meilleurs décors : Mad Max Fury Road
Meilleurs maquillages : Mad Max Fury Road
Meilleure photographie : The Revenant
Meilleur montage : Mad Max Fury Road
Meilleur montage sonore : Mad Max Fury Road
Meilleur mixage son : Mad Max Fury Road
Meilleurs effets visuels : Ex Machina
Meilleur court-métrage d'animation : Bear Story
Meilleur film d'animation : Vice-Versa
Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance, pour Le Pont des espions
Meilleur court-métrage documentaire : A Girl in the River
Meilleur documentaire : Amy
Meilleur court-métrage de fiction : Stutter
Meilleur film étranger : Le Fils de Saul
Meilleure musique : Ennio Morricone pour Les Huit Salopards
Meilleur réalisateur : Alejandro González Iñárritu, pour The Revenant
Meilleure actrice : Brie Larson, pour Room
Meilleur acteur : Leonard DiCaprio, The Revenant
Meilleur film : Spotlight
Pour la première fois, « Le Roi Lion » va être diffusé en clair à la télévision française
Commentaires