Yuko Takeuchi, l'actrice japonaise de « Ring », est morte à 40 ans

Vous avez eu peur à ses côtés lorsque vous avez découvert “Ring” lors de sa sortie au cinéma en 1997. Yuko Takeuchi qui interprétait Tomoko Oishi (l’une des deux lycéennes qui cherchent à vérifier la véracité d’une rumeur d’épouvante) est morte à l’âge de 40 ans.

Yuko Takeuchi en 2016. Crédit : AFP

Publicité

Son corps sans vie a été retrouvé à son domicile de Tokyo dimanche 27 septembre par son mari, lui aussi acteur, Taiki Nakabayashi. Très vite, les autorités Tokyoïtes auraient conclu à un suicide, comme le rapporte le très sérieux Japan Times.

Outre le célèbre film Ring de Hideo Nakata qui connaîtra par la suite de nombreux remakes (Ring Virus, Le Cercle puis Le Cercle 2), l’actrice avait fait ses preuves dans d’autres films japonais inconnus chez nous, entre 1998 et 2019. Grâce à des films nippons comme Ring, mais aussi Closed Note, Creepy ou encore The Confidence Man JP: The Movie, Yuko Takeuchi avait permis de se faire connaître entre dehors des frontières japonaises.

Dernièrement, c’est dans une série librement inspirée des nouvelles de Sherlock Holmes, Miss Sherlock, que Yuko Takeuchi avait fait son retour sur les écrans en 2018.

Yuko Takeuchi serait morte d’un suicide

Le suicide est un vrai fléau au Japon (mais pas seulement) et les autorités locales tentent de l’endiguer. Des stars de K-pop à de jeunes acteurs, la Corée du Sud est le pays d’Asie qui compte le plus de suicides par an, d’après les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le Japon est en troisième position derrière le Kazakhstan.

Récemment, quelques personnalités du pays ont connu des morts similaires. Sei Ashina, Haruma Miura ou Hana Kimura ces derniers mois. Si dans son rapport, l’OMS indique qu’entre 2010 et 2016 le taux mondial de suicide a diminué de 9,8% (4,2% en Asie du Sud-Est), le Japon a connu un regain d’essence.

1850 suicides (soit 15,3% par an) au Japon, rien que pour le mois d’août. Le ministère de la Santé japonais attribuant cela à la pandémie de coronavirus et aux mesures sanitaires parfois strictes qui ont aussi limité les contacts humains. « Il y a eu une augmentation du nombre de suicides depuis juillet, a annoncé le ministère avant d’ajouter, nous devons prendre en compte le fait que tant de gens mettent fin à leur précieuse vie », conclut-il.

Le Japon avait depuis quelques années mis en place des moyens de prévention plus vastes afin de remédier au suicide. D’après les premiers renseignements, Yuko Takeuchi se serait pendue. Outre sa carrière éclectique, l’actrice laisse derrière elle son mari et ses deux fils dont l’un est né en janvier 2020.

Plus d'articles
À lire aussi