L'histoire vraie de ces triplés, cobayes involontaires d'une obscure expérience scientifique sur les comportements humains, fait aujourd'hui l'objet d'un documentaire

Par
889
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est une histoire tant incroyable et romanesque, que le documentaire qui la raconte pourrait aisément être confondu avec une œuvre de fiction. Pourtant, les faits sont bel et bien authentiques. Bobby Shafran, Eddy Galland et David Kellman, trois jumeaux séparés à leur naissance, se sont retrouvés par le plus grand des hasards à l'âge de 19 ans, avant de découvrir qu'ils étaient en réalité les cobayes d'une obscure étude comportementale.

Le documentaire « Three Identical Strangers », de Tim Wardle a été présenté au festival américain de Sundance vendredi dernier.

Capture d'écran, « Three Identical Strangers » (Trailer)

N'ayant absolument pas connaissance de l'existence de ses deux autres frères, chacun des trois jumeaux avait vécu sa vie entière dans l'ignorance totale du fait qu'ils faisaient partie d'une fratrie de triplés. Aussi, lorsque Bobby Shafran fait sa rentrée à l'université de Sullivan County, en 1980, il s'est vite senti perturbé par une série d'événements bizarres : alors qu'il vient tout juste d'arriver, les autres étudiants semblent agir comme s'ils le connaissaient déjà. Plus troublant encore, ils persistent à l'appeler « Eddy ». Il finit par comprendre qu'on le confond en réalité avec un certain Eddy Galland, qui serait son véritable sosie et qui, par le plus grand des hasards, vient tout juste de quitter l'établissement !

Un ami d'Eddy, trouvant cette ressemblance vraiment trop incroyable, décide d'organiser une rencontre entre les deux jeunes hommes. Et là, ils ne sont pas au bout de leurs surprises : Eddy et Bobby découvrent chacun ce qui semble être leur parfait reflet dans le miroir ! La ressemblance ne s'arrête pas là : ils ont la même voix, la même façon de parler, les mêmes centres d'intérêt. Ils découvrent qu'ils ont aussi les mêmes taches de naissance, qu'ils ont tous les deux été adoptés, et… qu'ils ont exactement la même date d'anniversaire, le 12 juillet 1961 !

Les coïncidences devenant trop énormes, ils finissent par comparer leurs dossiers médicaux. Les relevés révèlent ce dont ils commençaient à se douter : ils sont bel et bien frères jumeaux.

Déjà assez incroyable et surréaliste en soi, l'histoire fait le tour des médias… Mais ils étaient encore loin d'être au bout de leurs surprises ! Car, nouveau coup de théâtre, un certain David Kellman découvre par hasard dans le journal l'histoire des retrouvailles inattendues de ces deux jumeaux.

Il écarquille les yeux, incrédule : les deux jeunes hommes lui ressemblent tous deux comme deux gouttes d'eau, et partagent aussi avec lui la même date de naissance ainsi que le fait d'avoir été adoptés ! De fait, les jumeaux étaient, en réalité, des triplés.

Capture d'écran, « Three Identical Strangers » (Trailer)

Le temps passe, et un nouveau rebondissement survient : l'histoire qui, jusque-là, était très belle, se change soudain en un thriller glaçant lorsque les triplés découvrent que leur séparation à la naissance n'était pas le fruit du hasard — mais qu'elle faisait en réalité partie d'une sinistre expérience sur l'inné et l'acquis, entamée dans les années 1960 par un psychanalyste, Peter Neubauer.

Chacun des frères se souvient en effet de la visite de mystérieux inspecteurs pendant leur enfance, prétendant réaliser « une étude sur le développement de l'enfant ». Totalement à l'insu des enfants et de leurs familles d'adoption, ces visites cachaient en réalité des travaux sur l'évolution des triplés dans des environnements familiaux très divers.

Très vite, c'est le scandale : les parents adoptifs, ainsi que les enfants, s'indignent d'avoir été les participants involontaires de cette expérience. Eddy Galland finira par sombrer dans la dépression, avant de mettre fin à ses jours à 33 ans.

Capture d'écran, « Three Identical Strangers » (Trailer)

Peter Neubauer s’est défendu bien des années plus tard, clamant qu'il avait toujours respecté les règles d'éthique et de déontologie scientifique. Selon sa version, les enfants n’auraient pas été séparés pour les besoins de l’étude : abandonnés à leur naissance, aucune famille n'était disponible pour adopter les triplés ensemble. Ce n'est qu'une fois séparés qu'il aurait décidé de s’en servir pour conduire ses recherches.

Les triplés identiques ne naissent que 21 fois en moyenne sur un million de naissances, et trouver trois d'entre eux qui avaient été abandonnés puis recueillis dans trois familles d'accueil séparées représentait pour lui une chance inespérée. Cependant, il n’a jamais pris la peine d’informer les familles adoptantes et les enfants.

En mêlant les reconstitutions et les interviews avec les différents protagonistes, Tim Wardle a enquêté sur cette histoire, selon lui « la plus incroyable qu'[il] ait jamais connue ». Documentaire (1h 36m,) « Three Identical Strangers »  a été lancé aux États-Unis le 19 janvier dernier. Une éventuelle date de sortie dans les salles obscures françaises n'est pas encore connue à ce jour.

Une association dénonce une « contamination radioactive » de l'eau potable en France
Commentaires