La « France a un incroyable talent » : le récap de l'épisode 2 avec des shows intenses

Ce soir, le deuxième épisode de « La France a un Incroyable Talent » a été diffusé sur M6. Au cours de cette soirée intense, neuf candidats se sont qualifiés pour la prochaine étape.

La quinzième saison de « La France a un Incroyable Talent » s’annonce spectaculaire. En effet, le niveau de la compétition risque de s’intensifier au cours des prochaines semaines.

À l'issue du second épisode de l’émission, certains candidats ont offert au jury un show exceptionnel. D’autres, n'ont pas reçu assez de voix pour continuer l’aventure.

Crédit Photo : M6

Sans plus tarder, découvrez ci-dessous le récap de l’émission :

La soirée a démarré sur les chapeaux de roues

Le premier talent de la soirée, un duo père-fille, s’est illustré sur scène avec un numéro de danse électrique. Leur prestation a déclenché une salve d’applaudissements. Les deux danseurs ont conquis le cœur de jury et du public.

Louis s’est ensuite qualifié pour la seconde étape de l’émission. Le jeune homme maîtrise avec brio la slackline, une pratique sportive s'apparentant au funambulisme. Le candidat a enchaîné les prouesses techniques, dont plusieurs sauts, sur une sangle élastique.

Dans un numéro hypnotisant, le magicien Klek Entõs, adepte de la psychologie projective, a bluffé le jury et la présentatrice de l’émission, Karine Le Marchand. Frissons garantis. De son côté, Éric Antoine n’a pas tari d’éloges à son sujet.

Une pluie de refus

Hélas, le quatrième candidat de la soirée n’a pas réussi à convaincre les quatre jurés. Toutefois, sa performance s’est déroulée dans la bonne humeur.

Après ce premier refus, deux candidats n'ont pas reçu assez de voix pour continuer l’aventure. Une chose est certaine, les jurés ne prennent pas de pincettes pour s’adresser aux candidats.

Lisa est une jeune chanteuse inspirée par les années 80. Installée à son piano, la lycéenne a fait résonner les accords de « Voyage Voyage » de la chanteuse Desireless. Grâce à sa reprise réussie, la candidate a gagné le cœur du jury en récoltant 4 oui ! Chapeau l'artiste.

Une troupe de pole dance qualifiée

Malgré son âge avancé, Marie-Claire est une professionnelle du lancer de hache. Cette discipline requiert beaucoup d’adresse et force. Malheureusement, sa performance sportive ne lui a pas permis d'accéder à la prochaine étape.

À distance, cinq jeunes femmes se sont ensuite qualifiées avec un numéro de pole dance très technique. Hélène Ségara a même comparé leur prestation à un tableau de Botticelli. Sans surprise, les candidates ont reçu une standing ovation.

Un golden buzzer attribué 

Après deux refus successifs, la troupe « Wonsembe » a séduit le public avec son numéro d’acrobatie. En effet, les artistes de rue ont mis le feu à la scène. Le jury n’a pas manqué de féliciter la technique des acrobates. De son côté, Sugar Sammy a appuyé sur le golden buzzer. Les danseurs accèdent donc directement à la finale.

Un numéro tiré par les cheveux 

Marion a présenté un numéro particulier : la suspension capillaire. La jeune femme a dansé tout en étant suspendue par les cheveux ! Sa chorégraphie, son costume et sa mise en scène ont impressionné tous les membres du jury.

De son côté, Sébastien alias Johnny Rockstar a enchaîné les fausses notes sur scène. Sans réelle surprise, le chanteur a essuyé plusieurs refus. L’iItalien Johannes a ensuite livré un message criant de vérité sur le réchauffement climatique. Dans un numéro poétique, l’artiste peintre s’est qualifié pour la demi-finale.

La troupe de danse, NSJ Crew, a conquis le jury à l’unanimité. Les enfants originaires de Bruxelles ont exécuté leur chorégraphie à la perfection.

Enfin, un jeune chanteur de 25 ans, a bouleversé le jury, notamment Éric Antoine. Sur scène, le Marseillais a proposé une chanson de sa composition : « Je m’appelle courage ». Cet hymne contre l’homophobie est sûrement la prestation la plus marquante de la soirée. 

Plus d'articles