Le « niffleur » de la saga « Les Animaux Fantastiques » existe ! On l'a trouvé, il se trouve en Australie

Par
18 855
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Moldu, moldues, si vous avez déjà vu le premier épisode de la saga « Les Animaux Fantastiques » nous avons une excellente nouvelle. Les créatures fantastiques existent aussi dans notre monde de mortels ! En effet, des niffleurs (de leur vrai nom : échidnés « Puggle »), viennent de naître à Sydney (Australie) le 18 novembre dernier au zoo de Taronga. Et la ressemblance est troublante !
Pures copies conformes, les échidnés sont des mammifères ovipares (qui pondent), fouisseurs (ils creusent le sol terrestre ou aquatique afin de s’y réfugier ou s’y nourrir) et insectivores. Difficiles à élever en captivité, c’est la première fois depuis 30 ans que trois femelles mettent bas et offrent au zoo australien trois nouveaux bébés échinés. Pour la petite histoire, les « niffleurs » de Taronga sont nés exactement le même jour de la sortie du premier volet de la nouvelle série signée JK Rowling. N’allez pas dire maintenant que la magie, ça n’existe pas !


Ravie, Suzie Lemon, une des gardiennes du zoo s’est exclamée : « Les trois mères font toutes un travail fantastique et sont vraiment à l’écoute des besoins de leurs bébés. L’une des mamans, Spike, est si attentive qu’elle retourne voir si son petit est correctement nourri toutes les secondes. C’est un grand pas pour le zoo Taronga ! Après avoir regardé de près quant à l’élevage des échinés, nous avons maintenant une large compréhension de leurs cycles de croissance et leurs modes de développement. »


Si vous vous rappelez bien, le niffleur est la première bestiole à s’échapper de la valise de Norbert Dragonneau. Ils ont une soif considérable pour les choses bling-bling. Des pickpockets sur pattes oui… mais des pickpockets tellement mignons.

Mais voyez plutôt :

Warner Bros


Et si vous avez vu le film, voici 30 informations insolites que vous étiez à 10 000 lieues de soupçonner !

J.K. Rowling Les animaux fantastiques Norbert dragonneau
Commentaires