« Wonder Woman » insuffle un vent de nouveauté dans le monde des superhéros avec son héroïne ultra badass et sa prise de position féminine !

Par
656
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« Wonder Woman » sort aujourd’hui au cinéma. L’occasion de vous présenter ce film DC Comics mettant à l’honneur une actrice ultra badass et une réalisatrice bourrée de talent ! Vous ne serez jamais autant impressionné par un film de « superhéros ».

«Wonder Woman» est le premier film à mettre en scène une femme en tant qu’héroïne d’un DC Comics. Une grande première qui n’est pas passée inaperçue aussi bien auprès de la critique, qui se veut élogieuse, que du public qui est impatient de le découvrir. Très attendu, le film devrait conquérir les petits comme les grands, les femmes comme les hommes.

Si nous devions vous résumer « Wonder Woman», nous le ferions en 8 points que voici :

1. Le film envoie du lourd


Scènes bourrées d’actions, effets spécieux époustouflants, réalisation digne des plus grands blockbusters, acteurs principaux au top, casting 5 étoiles (Gal Gadot («Fast & Furious»), Chris Pine («Star Trek»), Robin Wright («House of Cards»), Connie Nielsen («Basic»), David Thewlis («Harry Potter»), Ewen Bremner («Pearl Harbor»)), histoire captivante, costumes et décors sublimes… que dire de plus ?

2. Une héroïne forte et déterminée

Wonder Woman est un réel exemple pour toutes les filles qui ne se reconnaissent pas dans les films de superhéros bourrés de stéréotypes. Avec cette superhéroïne, DC Comics touche une cible féminine et montre qu’une femme peut être aussi badass qu’un homme. Non les capes et les combinaisons moulantes ne sont pas réservées qu’aux garçons !


Le créateur de Wonder Woman souhaitait réaliser « un personnage féminin avec toute la force de Superman plus l’allure d’une femme bonne et belle » (1943). Cette caractéristique a été parfaitement portée à l’écran. Ainsi, dans le film nous retrouvons une jeune femme pleine d’énergie, belle et puissante, que rien n’arrête. Une vraie battante prête à tout pour protéger les siens et assurer la survie du monde malgré une guerre mondiale impitoyable. 
« Wonder Woman est fougueuse, impertinente, et elle dit ce qu'elle pense. Ça me rappelle mon côté israélien. J'aime aussi qu'elle soit vulnérable et qu'elle ne se mette pas de barrières » a affirmé son interprète Gal Gadot lors d’une interview accordée au Parisien.
Crédit photo : Warner Bros

3. Une actrice talentueuse, parfaite pour le rôle

Wonder Woman est interprétée par Gal Gadot, une actrice à l’image de son personnage : forte, douée, déterminée et badass. Avant de prêter ses traits à la superhéroïne dans «Batman v Superman: Dawn of Justice» et «Wonder Woman», l’actrice a été Miss Israël en 2004 puis mannequin. N’ayant pas peur des feux des projecteurs, Gal Gadot n’a pas hésité à se jeter corps et âme dans son premier grand film. Même enceinte de 5 mois lors du reshoot post-tournage (quelques semaines après la fin du tournage on rappelle les acteurs pour qu’ils retournent certaines scènes), Gal Gadot a donné tout ce qu’elle avait. Cela a impressionné la réalisatrice Patty Jenkins qui a témoigné de sa force : « Elle était enceinte durant une partie du film, en costume dehors dans le froid dans certaines scènes. Chaque jour était un défi pour elle mais elle le faisait ».

Le producteur Chuck Roven a également été bluffé : « Certaines scènes que nous avons dû retourner font monter d'un niveau l'action du film. Elle ne pouvait pas faire de grandes performances physiques mais elle a donné tout ce qu’elle avait. Et elle était encore féroce. C’était spécial. Ça fait longtemps que je fais ce métier et je n’avais jamais vu ça auparavant ». Ses origines israéliennes ne l’ont pas non plus arrêtée, bien au contraire, elles l’ont poussée à se dépasser et lui ont permis de montrer que tout le monde peut devenir une superhéroïne. Un bel exemple pour toutes les femmes de son pays et du monde.

Crédit photo : Warner Bros

4. Une réalisatrice à la hauteur de l’œuvre originale

Le film est réalisé par Patty Jenkins, une femme et réalisatrice très talentueuse ayant réalisé « Monsters ». Fan de l’héroïne depuis son enfance, la réalisatrice regardait en boucle la série Wonder Woman avec Lynda Carter. « Je rêvais de lui ressembler, nous apprend-elle. Elle constituait un modèle épatant pour la fillette que j’étais. Nous n’avions alors que peu d’héroïnes dans lesquelles nous projeter ». La réalisatrice a donné de sa personne pour s’assurer que le film soit aussi bon que les comics et la série.
Crédit photo : Warner Bros

5. La femme est mise à l’honneur

Un film avec une prise de position féminine ? Nul doute ! La femme est mise en avant avec sa force, sa beauté et sa détermination. Mais sont également portés à l’écran ses défauts et ses imperfections, pour nous montrer que même une superhéroïne n’est pas parfaite mais que cela ne l’empêche pas d’accomplir de grandes choses. Son tempérament de guerrière et battante a valu à Wonder Woman de devenir ambassadrice de l’ONU pour l’émancipation des femmes en 2016. Le film met en valeur ce choix et nous montre que Wonder Woman est bien plus qu’une femme blanche aux cheveux noirs, sexy, en jupe (critiques qu’on lui a faites dans le passé).
La femme est donc valorisée mais la réalisatrice s’est aussi attachée à en faire l’égale de l’homme : la guerrière Diana est l'égale de son partenaire Steve Trevor, c’est ensemble qu’ils sauvent le monde.
Crédit photo : Warner Bros

6. Un nouveau coup d’éclat pour DC Comics et le monde des superhéros

Après de nombreuses déceptions aussi bien chez Marvel que DC Comics telles que « Batman v Superman », « Suicide Squad » et les interminables suites d’« Avengers » et « Captain America », « Wonder Woman » redore le blason des deux producteurs. En plus d’insuffler un vent de nouveauté dans l’univers des superhéros stéréotypés, le film montre que le progrès est possible à Hollywood et qu’une femme (réalisatrice ou actrice) peut aussi bien porter un si gros film qu’un homme. En abandonnant les stéréotypes rattachés à l’univers des superhéros, Marvel et DC Comics progressent et diffusent de belles valeurs telles que l’acceptation de la différence, la solidarité, la tolérance et l’égalité.
Crédit photo : Warner Bros

7. Un film féminin s’adressant aussi bien aux femmes qu’aux hommes


« Je n’ai pas voulu qu’elle ne parle qu’aux femmes. Wonder Woman est une héroïne positive qui invite chacun, femme ou homme, à trouver le héros caché en lui » nous informe la réalisatrice Patty Jenkins. Bourré d’actions, de batailles, combats et scènes de bastons, le film plaira aux fans (hommes/femmes) des superhéros de la première heure comme Thor, Captain America… Il sera impossible de vous ennuyer et vous serez décontenancés en découvrant ses effets spéciaux très sophistiqués.
Crédit photo : Warner Bros

8. « Wonder Woman » explose le box-office américain

En un week-end, le film a généré plus de 100 millions de dollars sur le sol nord-américain ! C’est un record historique puisque pour la première fois, un film réalisé par une femme a dépassé la barre symbolique des 100 millions de recettes. Jenkins a ainsi battu la réalisatrice de « 50 Nuances de Grey », Sam Taylor-Johnson, détentrice du record avec plus de 85 millions de dollars de recettes. Dans le monde, il a engrangé, depuis sa sortie, plus de 220 millions de dollars ! Ce résultat concurrence sévèrement les autres succès Marvel tel que «Captain America».
Crédit photo : Warner Bros


Espérons que Marvel prenne aussi ce tournant décisif avec ses prochains films, en nous montrant des femmes badass aussi puissantes que les hommes, sans tomber dans les clichés habituels.

En attendant, n’hésitez pas à aller voir le bijou « Wonder Woman », sorti aujourd’hui, il vous enchantera !

Pour rappel, le film raconte l’histoire de Diana qui, avant d'être Wonder Woman, était la princesse des Amazones, entraînée pour être une guerrière imbattable. Elle est élevée sur une île isolée et paradisiaque, mais lorsqu'un pilote américain s'écrase sur le rivage et annonce qu'un conflit à grande échelle fait rage dans le monde, Diana quitte son foyer, convaincue qu'elle doit arrêter cette menace. Combattant aux côtés de cet homme et des siens pour mettre fin à cette guerre et à toutes les guerres, Diana découvre ses vrais pouvoirs... Et son véritable destin.

Bonus : " Wonder Woman" aura le droit à un second volet ! Un "Wonder Woman 2" est en préparation avec toujours Patty Jenkis à la réalisation.

Crédit photo : Warner Bros

Wonder Woman Film Badass DC Comics
Commentaires