À seulement 9 ans, cette styliste en herbe crée ses propres robes et émerveille le monde entier

Bouton whatsapp

La jeune fille que vous allez découvrir à travers cet article va forcément vous surprendre. En effet, du haut de ses 9 ans, Kaia Aragon est en train d’impressionner le monde grâce aux magnifiques robes qu’elle crée de ses mains.

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

À voir aussi

Tout a commencé lorsque, par le biais de sa mère Tonya Aragon, particulièrement suivie sur le réseau social TikTok sous le pseudonyme @middle.mom avec plus de 600 000 abonnés, la jeune fille s’est vue offrir une machine à coudre de la part de Vera Wang. La célèbre styliste américaine d'origine chinoise, connue, entre autres, pour ses collections de robes de mariées, avait découvert le talent de Kaia en voyant les vidéos courtes que sa maman avait postées d’elle sur son profil TikTok.

Ces extraits baptisés «tiny designer» montrent la jeune fille dans son travail de création, en train d’imaginer et de confectionner des robes. Et très souvent, ces dernières rencontrent un franc succès sur la plateforme en étant visionnées par des centaines de milliers, voire des millions de personnes. En janvier dernier, l’une d’entre elles, dans laquelle on voit Kaia en pleine conception d’une robe rose, a explosé les compteurs en étant visionnée plus de 14,3 millions de fois.

La jeune fille de 9 ans a toujours eu un goût très prononcé pour la mode en particulier et la créativité en général. Avant même que sa maman lui apprenne à se servir de la machine, en novembre dernier, Kaia aimait déjà choisir des tenues uniques et colorées. « Chaque fois que je pouvais m'habiller, je choisissais toujours des looks qui se démarquaient ou qui disaient long sur ma passion » a-t-elle déclaré chez nos confrères américains d’Insider.

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

@middle.mom Reply to @alexirose68 Superstar - Beatrich

Mais depuis que sa maman lui a appris les bases nécessaires pour commencer à se servir d’une machine à coudre, la jeune fille a franchi un nouveau cap dans son approche de la mode et dans son amour des vêtements. Désormais, elle ne choisit plus dans les boutiques mais les réalise elle-même en laissant libre cours à son imagination débordante. Aujourd’hui, quelques mois seulement après ses débuts, le savoir-faire de Kaia est déjà supérieur à celui de sa maman. « Ses compétences et ses idées ont rapidement dépassé ce que je suis capable de faire » avoue-t-elle humblement.

Dans l’immense majorité des cas, la jeune créatrice imagine ses robes en laissant parler son cœur et ses envies, en essayant de ne pas imiter ce qu’elle peut voir dans les magazines ou à la télévision. Elle commence souvent à dessiner sur papier ses futurs modèles dans les grandes lignes avant de leur donner en posant des morceaux de tissu sur son mannequin, ce qui l’aide à travailler les proportions et le tombé final.

Kaia travaille essentiellement en faisant confiance à son instinct. Il peut lui arriver d’avoir une idée déjà établie en tête mais généralement, elle choisit le tissu et l’imprimé de manière spontanée en observant ce qu’elle a sous la main, et surtout en donnant une importance primordiale au confort de ses robes. « Tous les tissus que je choisis sont doux et extensibles. S'il y a un tissu que je trouve joli mais qui n'est pas confortable, je ne le prends pas. Je me base sur le toucher et ensuite sur le look » a-t-elle confié.

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

De grandes ambitions dans la mode

De son côté, c’est en toute logique que Tonya est la première fan de sa fille. Petit à petit, elle commence à l’initier au travail de grands créateurs de mode avec pour objectif de faire grandir la culture dans ce domaine qu’elle aime tant. Kaia rêve de devenir créatrice de mode et d’en faire sa profession. Elle a récemment déclaré : « quand je serai grande, j'espère avoir une grande entreprise de mode à Paris avec ma meilleure amie et nous voulons aller à l'école du Fashion Institute of Design and Merchandising. »

Et son admiration pour la prestigieuse école de mode n’est pas passée inaperçue puisqu’en mars, l’établissement de Los Angeles lui a envoyé quelques cadeaux dont des tissus scintillants, un ours en peluche et une vidéo de Nick Verreos, ancien candidat de l’émission « Project Runway », lui demandant de créer une tenue inspirée du patinage artistique olympique. Évidemment, du haut de ses 9 ans, Kaia s’était empressée de relever le défi en émerveillant la toile une fois de plus !

Voici quelques-unes de ses plus belles créations :

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Crédit : tonya_aragon3 / Instagram

Kaia semble promise à un grand avenir !

Source : INSIDER
Bouton whatsapp