Il fabrique et installe un faux radar... mais ça fonctionne un peu trop bien !

Bouton whatsapp

Agacé par les excès de vitesse, un habitant de l’Yonne n’a pas hésité à installer un faux radar au bord de la route. Un dispositif qui a réussi à berner les automobilistes et les…policiers !

Ce n’est un secret pour personne : certains automobilistes ne respectent pas les limitations de vitesse. Un comportement qui peut s’avérer dangereux puisque cette infraction peut provoquer des accidents.

Face à cette situation, Yann Rosniak, un habitant de l’Yonne, a pris une décision radicale début mai : celle d’installer un faux radar sur la départementale 951 entre Blannay et Vézelay, rapportent l’Yonne Républicaine et Auto-Moto. À travers son initiative, Yann Rosniak veut inciter les conducteurs à ralentir.

Crédit Photo : Shutterstock

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet appareil ressemble comme deux gouttes d’eau à un vrai. Comme le précise le magazine spécialisé, Yann Rosniak a équipé sa machine d’un long cylindre gris. Mais ce n’est pas tout ! Le dispositif possède des bandes réfléchissantes, de fausses vitres, ainsi que des caméras.

Vous l’aurez compris, ce faux radar donne l’illusion qu’il est vrai.

Les policiers n’y voient que du feu

Le hic ? L’appareil factice n’a pas fait l’unanimité : «La machine s’est retrouvée à terre au bout de trois jours (…) Probablement, un automobiliste qui n'aime pas ralentir», explique le propriétaire du faux radar au site d’information.

Toutefois, l’engin a eu le temps d’effrayer une poignée de conducteurs : «Les gens ont vraiment ralenti», raconte Yann Rosniak, qui ne regrette pas cette expérience «intéressante».

Crédit Photo : iStock

«Les gens nous appelaient pour savoir si c’était un vrai ou un faux. Certains m’ont avoué qu'ils passent à 150 ici, en me disant, s'il a fonctionné, j'ai plus de permis», détaille le gérant de recyclerie Bourgogne Solidaire. Contre toute attente, ce trompe-l’œil a réussi à berner les policiers.

Vous l’ignorez peut-être, mais les faux radars se multiplient en France. À noter que ces dispositifs sont autorisés sur les terrains privés. En revanche, il est formellement interdit d’en installer sur la voie publique.

Source : Auto Moto
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.