Argentine : un chasseur est mort après avoir été chargé par le bison sur lequel il venait de tirer

Bouton whatsapp

En Argentine, le commerce de la chasse sportive est toujours légal. Et cette pratique très controversée mène parfois à des drames du côté des chasseurs. Récemment, l’un d’entre eux a été tué par un bison sur lequel il venait de tirer.

Crédit : AFP

À voir aussi

La scène s’est déroulée lors d’une partie de chasse organisée dans une zone rurale de la province d’Entre Ríos, située dans le nord-est du pays, non loin de la ville de Rosario. Le chasseur mexicain qui a perdu la vie est Mario Alberto Canales, le directeur de la Fédération mexicaine de la chasse (Femeca). Alors que lui-même et les trois autres personnes qui l’accompagnaient venaient de tirer sur un bison adulte d’environ une tonne, l’animal, voyant que sa vie était en danger, l’a chargé avant de le percuter violemment avec ses cornes.

Le bison est finalement décédé après que les chasseurs qui se trouvaient aux côtés de Mario Alberto Canales aient riposté, le touchant à cinq reprises à bout portant. En l'absence de signal téléphonique et dans l'impossibilité d'appeler une ambulance, le directeur de la Femeca a dû être transporté à l'hôpital le plus proche dans une camionnette privée. Il est arrivé à la clinique avec des côtes et un sternum fracturés, ainsi que des contusions sur diverses parties de son corps. Il a été déclaré mort quelques heures plus tard, des suites de ses blessures.

Crédit : Entre Rios Books

Une enquête est en cours

Le parquet local est en train de mener l’enquête pour connaître plus précisément les circonstances de l’accident. Parmi les points qui posent question, les policiers en charge du dossier se demandent notamment si Mario Alberto Canales disposait des autorisations nécessaires pour chasser dans cette zone. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, au moins l’une des personnes présentes ce jour-là devra justifier des documents appropriés pour chasser le bison dans cette région.

Cette histoire rocambolesque a permis de mettre en lumière le commerce de la chasse sportive, plus dénoncé que jamais par les défenseurs des animaux, mais toujours légale dans la plupart des régions du pays. Par exemple, dans des endroits comme Punta Caballos, des animaux tels que des buffles, des cerfs et des antilopes sont élevés pour devenir, à l'âge adulte, des proies pour leurs clients.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter