Elle finit en chaise roulante pour avoir trop utilisé son smartphone

Bouton whatsapp

Fenella Fox, une influenceuse OnlyFans âgée de 29 ans, s’est retrouvée alitée et contrainte d’avoir recours à une chaise roulante à force de trop utiliser son smartphone.

Rester trop longtemps devant un écran peut avoir des effets néfastes sur le plan neurologique. Et passer toute sa journée sur son téléphone peut avoir des conséquences encore bien pires comme l’expérimente cette jeune femme.

Crédit photo : Fellena Fox

À seulement 29 ans, Fenella Fox s’est retrouvée alitée pendant plusieurs mois et a eu besoin d’une chaise roulante pour se déplacer. Selon elle, elle a été prise de vertiges constants dûs à sa consommation excessive de son smartphone : un syndrome appelé cybercinétose.

En effet, elle affirme utiliser son téléphone portable et sa tablette 14 heures par jour, notamment pour alimenter son activité professionnelle, c’est-à-dire son compte OnlyFans.

Les premiers symptômes étaient des douleurs à la tête et au cou, à tel point qu’elle se couchait plus tôt pour atténuer ces douleurs.

Crédit photo : Fellena Fox

Originaire de la région de Worcester, au Royaume-Uni, elle a ensuite déménagé au Portugal et ses symptômes ont persisté, jusqu’à atteindre leur pic en novembre 2021 : “J’ai commencé à avoir des vertiges. Je me souviens être revenu une fois après avoir fait mes courses et j’ai juste pensé que c’était une insolation ou quelque chose comme ça, je ne me sentais pas bien, j’ai dû m’asseoir sur le bord du trottoir, dans un petit coin d’ombre, pensant que ça allait passer” raconte-t-elle au Mirror.

Une semaine après cette mésaventure, les douleurs sont revenues : “J’avais vraiment l’impression que je ne pouvais pas marcher normalement, je me sentais groggy”.

Le problème, c’est que même allongée, elle continue de passer son temps sur son téléphone, du réveil jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Elle n’a donc aucune idée si elle empire son état ou non. Une chose est alors sûre, c’est que son état de santé ne s’améliore pas.

Crédit photo : Fellena Fox

La cybercinétose, mal causé par l’utilisation excessive de technologies digitales

Elle est alors retournée vivre chez ses parents en Grande-Bretagne : “Je me sentais tellement mal que j’étais incapable de me lever, ou de me doucher. Je ne pouvais rien me cuisiner. J’ai fini par avoir besoin d’une chaise roulante pour sortir de chez moi et mes parents ont dû s’occuper de moi. Ça a duré six mois”.

Fenella explique qu’elle a consulté une demi-douzaine de médecins et aucun n’arrive vraiment à déceler le mal qui la ronge. Ce n’est que lorsque son père découvre un article sur le vertige digital qu’elle pense alors être atteinte de ce syndrome appelé cybercinétose.

Crédit photo : Fellena Fox

Avec l’avènement du monde digital, notamment le métaverse ou les jeux vidéo avec les casques à réalité virtuelle, la cybercinétose est de plus en plus courante. Elle déséquilibre le système nerveux, responsable de l’afflux en sang et en oxygène, ce qui entraîne ce bouleversement neurologique et organique.

Consciente de l’origine de son état de santé, elle éteint son téléphone et demande à ses parents de lui confisquer. Quelques jours plus tard, elle put marcher de nouveau. Elle estime que la meilleure solution est de modérer son utilisation quotidienne et d'éteindre son téléphone pour aller marcher dehors dès qu'elle se sent mal.

Parce qu’au final, pour continuer à alimenter son compte OnlyFans et se faire de l’argent, elle doit bien utiliser son téléphone tous les jours.

Source : Mirror
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef