Deux bières pour... 760 euros, voici l'addition salée qu'a dû payer un couple de touristes en Belgique

Bouton whatsapp

Plus tôt ce mois-ci, deux vacanciers ont vécu un véritable ascenseur émotionnel dans une station balnéaire belge : après avoir commandé deux bières, ils ont été débités de…760 euros !

Cette mésaventure s’est déroulée le 10 juillet dernier à Nieuport, une station balnéaire située en Belgique.

Ce jour-là, le couple de vacanciers a décidé de s’installer à la terrasse de café d’un hôtel après avoir passé une bonne partie de la journée à pédaler sur les voies de la station, rapporte le magazine Capital.

Une faute de frappe qui fait des dégâts

Sur place, les touristes ont jeté leur dévolu sur deux bières pression. Une fois désaltérés, ces derniers ont payé l’addition par carte bleue avant de s’en aller, sans se soucier du montant affiché sur le lecteur.

Crédit Photo : Istock

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet oubli leur a coûté cher. En effet, la vacancière a réalisé que son compte avait été débité de 760 euros, soit 100 fois le prix réel de ses consommations.

Selon le média néerlandais Het Laatste Nieuws, le serveur aurait fait une faute de frappe en manipulant le terminal de paiement. Par chance, la femme a eu le réflexe de conserver le ticket.

L’hôtel présente ses excuses

Sans surprise, elle a contacté sa banque, ainsi que l’établissement, qui s’est empressé de présenter des excuses. Le hic ? La cliente malchanceuse ne sera pas remboursée avant plusieurs semaines en raison des procédures administratives.

Crédit Photo : Istock

De son côté, la banque a expliqué avoir lancé des démarches payantes pour que sa cliente obtienne son remboursement. En parallèle, la vacancière a dû transférer de l’argent de son livret d’épargne vers son compte courant : «  Nos prélèvements habituels ne se sont pas arrêtés pour autant  », a-t-elle expliqué au média local.

Aujourd’hui, elle encourage les autres clients « à être  prudents lorsqu’ils effectuent des paiements électroniques  ».

Pour rappel, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Source : Capital
Bouton whatsapp