« Je suis un loup » : cette femme transgenre est une thériane et se prend pour un loup de Colombie-Britannique

Bouton whatsapp

Naia Okami est une jeune thériane, ce qui signifie qu’elle s’identifie à un animal. Pour elle, elle a l’esprit d’un loup de Colombie-Britannique.

Naia Okami est une jeune femme transgenre âgée de 28 ans qui vit à Seattle, aux États-Unis. Elle possède une particularité étonnante puisqu’elle se définit comme une thériane : une personne qui s’identifie à un animal. En effet, la jeune femme pense qu’elle est un loup de Colombie-Britannique.

À voir aussi

Crédit photo : iWonder

Naia affirme qu’elle est « spirituellement et psychologiquement » un loup. Cette identification n’affecte ni sa vie quotidienne, ni ses relations, ni son travail. Le fait de s’identifier à un loup a même un intérêt positif dans le travail de Naia, qui est enquêtrice. Quand elle cherche des personnes qui font du mal aux animaux ou aux enfants, elle se met dans l’esprit d’un loup qui traquerait une proie, ce qui l’aide à atteindre ses objectifs.

Elle s’identifie à un loup

Naia a commencé à dire à son entourage qu’elle avait « l’esprit d’un loup » à l’âge de 10 ans. Selon la jeune femme, elle est un loup à tous les niveaux, sauf physiquement.

« Spirituellement et psychologiquement, je m’identifie comme un loup, mais je sais que je suis humaine. Je marche sur deux jambes, j’ai un travail, j’ai une carrière. Mon partenaire est humain », a-t-elle expliqué.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Naia Ōkami (@naiagoesawoo)

Ainsi, Naia hurle souvent comme les loups et aime porter une queue et des oreilles pour se déguiser. Elle est également bénévole dans des réserves de loups afin de créer un lien avec les autres animaux.

Naia est la cible de critique

En exposant sa façon d’être sur les réseaux sociaux, Naia a été exposée à de nombreuses critiques. Cependant, elle ne les prend pas en compte et a même décidé de les contrer.

« Si vous me détestez parce que je suis franche et que j’ai dit quelque chose qui vous a offensé ou que j’ai fait quelque chose de mal, c’est une raison valable de ne pas m’aimer. Mais si vous me détestez à cause d’une identité ou d’un trait de caractère qui ne vous fait pas de mal, à vous ou à quelqu’un d’autre, je n’ai pas besoin de vous dans ma vie », a affirmé la jeune femme.


Crédit photo : iWonder

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes soutiennent que Naia aurait des problèmes de santé mentale. Une accusation que la jeune femme dément totalement.

« Les problèmes de santé mentale sont jugés en fonction de la façon dont ils affectent votre performance dans la société, a-t-elle expliqué. Affectent-ils votre capacité à vivre au quotidien ? Affectent-ils votre capacité à mener une carrière ? Affectent-ils les relations interpersonnelles ? Le fait d’être thérian ne fait rien de tout cela. Il y a des gens qui sont allés trop loin : si vous allez au travail et que vous aboyez sur vos collègues, c’est clairement un problème, mais la plupart des thérians ne le font pas. »

Si Naia reçoit de nombreuses critiques sur internet, elle est bien entourée dans sa vie personnelle. Elle a d’autres connaissances thérianes qui comprennent sa façon de penser, ainsi que des amis et un partenaire qui la soutiennent.

Source : RTL
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter