Miss France 2023 : la première dauphine de Miss Paris est Andréa Furet, une femme transgenre

12Kpartages
Bouton whatsapp

Andréa Furet, une jeune comédienne transgenre, a tenté sa chance au concours Miss France et est devenue la première dauphine de Miss Paris. Une vraie avancée dans le concours de beauté.

Souvenez-vous : en mai dernier, on vous présentait Andréa Furet, une jeune femme transgenre qui a décidé de tenter sa chance au concours Miss France. Cette actrice de 20 ans s’est révélée au grand public suite à son apparition dans le téléfilm « Il est elle ». Diffusé sur TF1, ce film abordait le thème de la transidentité, un sujet qui touche de près la jeune femme.

Crédit photo : @andreafuret_

Andréa Furet a tenté sa chance pour participer à Miss France et après avoir passé de nombreuses épreuves, elle a réussi à faire partie des six dernières candidates favorites pour le titre de Miss Paris.

« Participer à ce concours, c’était un objectif que je voulais concrétiser, a affirmé Andréa. J’ai toujours voulu le faire et quand je me suis rendue compte que c’était possible, je l’ai fait. Je ne le regrette pas. Beaucoup de filles n’auraient pas pu participer l’année dernière et se retrouvent cette année. Vive le progrès ! »

Une femme transgenre élue première dauphine de Miss Paris

Il restait une dernière étape à Andréa pour espérer décrocher le titre de Miss Paris. Ce dimanche 19 juin, les Parisiens étaient appelés à voter au Lido pour élire leur Miss préférée. À la suite d’un spectacle haut en couleur, six candidates ont été élues par le public puis départagées par un jury composé de trois personnes.

Crédit photo : TF1 Info

Finalement, Andréa Furet a décroché la deuxième place du concours et a été élue première dauphine de Miss Paris 2023.

« C’est génial ! Être première dauphine, c’est fou, s’est-elle exclamée. Cela prouve que les gens sont prêts pour le changement, sont prêts à l’inclusivité et au vivre ensemble, ça fait très plaisir. Ce titre est vraiment synonyme de victoire. »

Une avancée dans le concours Miss France

Cette victoire est symbolique dans le concours de beauté, qui a vu ses critères de sélection évoluer cette année. En effet, une candidate pour Miss Alsace s’est présentée en étant mariée et mère de famille, des critères qui étaient autrefois interdits pour concourir à Miss France. Bien que le jury du concours n’ait jamais explicitement fermé ses portes aux femmes transgenres, l’entrée d’Andréa Furet dans le concours est une grande avancée.

« Je suis extrêmement fière et touchée d’être la première femme transgenre à inscrire son nom dans l’histoire des Miss, a-t-elle affirmé. Aujourd’hui encore, en 2022, beaucoup de jeunes sont malheureusement rejetés, incompris, parfois harcelés, simplement parce qu’ils essaient d’être eux-mêmes. Je pense que ce titre pourrait être une belle façon de leur montrer qu’on peut être qui on est vraiment et réussir dans n’importe quel domaine. »

Crédit photo : Sadaka Edmond / SIPA

Bien qu’elle soit arrivée première dauphine pour l’élection de Miss Paris, Andréa Furet n’en a pas encore terminé avec le concours de beauté. En effet, elle fait partie du trio final et a été retenue pour participer au concours régional de Miss Île-de-France, qui élira la prochaine femme qui participera à Miss France 2023 en fin d’année.

Source : TF1 Info
Bouton whatsapp