Kim Jong-un interdit le manteau en cuir pour que les citoyens arrêtent de copier son style

3 065partages

La Corée du Nord a interdit aux gens de porter des manteaux en cuir après que ce vêtement soit devenu le favori du dictateur Kim Jong-un.

Crédit : Reuters

Porté pour la première fois par Kim Jong-un en 2019, le trench-coat est devenu populaire parmi l'élite nord-coréenne, désireuse de montrer sa loyauté envers le chef suprême et qui pouvait se permettre de porter du cuir véritable.

Mais récemment, les imitations ont proliféré et une milice de la mode a été déployée pour fermer les marchands qui les vendent et les retirer aux gens, craignant que cela dévalorise le look de Kim Jong-un et le rende comme un citoyen lambda.

« La police locale dit que porter des vêtements conçus pour ressembler à ceux de la plus haute dignité est une tendance impure qui défie l'autorité de la plus haute dignité » a déclaré une source à Radio Free Asia. Plus précisément, il a été demandé publiquement au public de ne pas porter de manteaux en cuir, car selon la loi nord-coréenne, il est dans les directives du parti de décider qui peut les porter.

Toujours selon le média, des versions contrefaites du manteau ont commencé à apparaître en septembre de cette année, lorsque le commerce non officiel entre la Chine et la Corée du Nord a été rouvert après avoir été interrompu pendant la pandémie de Covid-19. Les commerçants ont alors pu commencer à acquérir du cuir synthétique pour fabriquer les manteaux.

Radio Free Asia a affirmé avoir vu un document d'importation datant de ces derniers mois et montrant l'importation de dizaines de mètres de ce matériau.

Crédit : Associated Press

Kim Jong-un est apparu pour la première fois dans un manteau en cuir en décembre 2019, à peu près au moment où il négociait avec Donald Trump sur le stock nucléaire de la Corée du Nord. Ce style sartorial a été remarqué en premier lieu par les médias sud-coréens, qui ont vu dans cette évolution la volonté de Kim Jong-un de rompre avec la tradition et de forger sa propre identité.

Jusqu'alors, il s'était largement inspiré de son père et de son grand-père, le fondateur de la Corée du Nord, en portant des vestes de style Mao et des lunettes à monture en corne.

Depuis cette grande première, le manteau en cuir a fait plusieurs apparitions et a même été adopté par sa sœur, Kim Yo-Jong, et d'autres femmes politiques de haut rang. Plus récemment, Kim Jong-un a été aperçu le portant lors d'une visite dans une ville touristique nouvellement construite près de Samjiyon, à l’extrême nord du pays, proche de la frontière chinoise.

Crédit : Associated Press

La milice de la mode, une habitude en Corée du Nord

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que les Nord-Coréens voient leurs choix vestimentaires dictés par les autorités. En 2014, trois ans après l'arrivée du dictateur à la tête du pays, des sources avaient déclaré à Radio Free Asia que des étudiants masculins avaient reçu l'ordre de se faire couper les cheveux pour s'adapter au style du leader suprême, qui, à l'époque, était court à l'arrière et sur les côtés avec une raie sur le dessus.

Puis, en 2017, il a été rapporté par de nombreux médias que les citoyens avaient interdiction de se faire couper les cheveux pour ressembler à Kim Jong-un et qu'ils ne pouvaient choisir que parmi 15 coiffures approuvées par le régime.

Ces exigences reflètent une campagne diffusée sur la télévision d'État en 2005, qui invitait les citoyens à « couper leurs cheveux conformément au style de vie socialiste ». Des coupes plus courtes étaient également recommandées pour les femmes afin de « repousser les manœuvres des ennemis visant à infiltrer des idées et un mode de vie capitalistes corrompus » en Corée du Nord. La même campagne invitait également les Nord-Coréens à conserver des vêtements modestes et à toujours porter des chaussures élégantes.

Un article paru dans le journal d'État Minju Choson cette année-là affirmait : « peu importe la qualité des vêtements, si l'on ne porte pas des chaussures bien entretenues, la personnalité de l'individu sera dévalorisée. »

Crédit : Associated Press

C’est absolument incroyable, n’est-ce pas ?

Source : Daily Mail