10 ans après être partie sans payer d'un restaurant, elle envoie une lettre touchante au propriétaire

Bouton whatsapp

Il y a deux ans, une mère de famille qui était partie sans payer son repas a remboursé le restaurateur dix ans plus tard. Pour ce faire, elle a envoyé un courrier dans lequel se trouvait un billet de 50 euros.

Fin juillet 2020, nos confrères du quotidien «L’Alsace» ont relaté une histoire qui ne manquera pas de vous émouvoir.

À voir aussi

En 2010, une mère de famille et ses quatre enfants ont déjeuné dans un restaurant-Kebab (Le Bosphore) basé à Mulhouse. À l’époque, la cliente n’avait pas les moyens de payer l’addition. Face à cette situation, elle n’a pas eu d’autre choix que de quitter l’établissement sans payer.


Crédit Photo : Google Street View

 

Elle rembourse le restaurateur 10 ans plus tard

Le 26 juillet 2020, Guney Cokkaya, le gérant du restaurant familial, a reçu un courrier de la part d’une femme souhaitant garder l’anonymat. Qu’elle ne fut pas surprise en découvrant le contenu de la missive accompagnée d’un billet de 50 euros.

«Bonjour Monsieur le patron du Bosphore. Je vous remets cette lettre avec 50 € pour vous rendre votre argent. En 2010, j’avais mangé avec mes quatre enfants. Je venais de sortir d’un divorce, la situation était désespérée et je suis partie sans payer. Je me suis rappelée récemment de cette histoire. J’espère que vous me pardonnerez pour cela. Qu’Allah vous accorde la réussite dans votre vie […] Pardonnez-moi, je regrette sincèrement».

Crédit Photo: Facebook

Vous l’aurez compris, ces mots ont été écrits par la femme qui était partie sans payer sa note dix ans plus tôt. Il y a deux ans, cette dernière a décidé de rembourser le restaurateur. Son geste a bouleversé Guney Cokkaya, qui était âgé de 13 ans au moment des faits.

Face à cette situation, le jeune homme a demandé à son père s’il se souvenait de cette cliente : «Il ne s’en souvient pas. Mais il faut dire que, comme tout le monde dans la restauration, on en voit de toutes les couleurs !», avait-il indiqué au site d’information.

Avant d’ajouter : «On ne sait donc pas si cette mère s’était “enfuie” avec ses enfants sans rien dire ou si elle avait expliqué qu’elle n’avait pas les moyens de payer». À l’époque, la lettre avait été partagée sur les réseaux sociaux par un ami du restaurateur. Sans surprise, la publication est rapidement devenue virale.

Source : L'Alsace
Bouton whatsapp