Il risque près d'un million d'amende à cause d'un sabre japonais vieux de 700 ans

Bouton whatsapp

Les autorités douanières suisses ont annoncé mardi qu'un sabre de samouraï japonais, communément appelé « katana », vieux d'environ 700 ans et estimé à 650 000 euros, a été introduit clandestinement en Suisse.

Crédit : BAZG

À voir aussi

D’après les premiers éléments de l’enquête, l’objet a passé la frontière en voiture. L'Office fédéral des douanes et de la sécurité des frontières a déclaré que le conducteur, qui voyageait en compagnie de sa fille, a omis de signaler cet objet inhabituel lorsqu'il est entré en Suisse par le poste frontière de Teingen, situé à quelques kilomètres de l'Allemagne.

À l'issue d'une investigation menée par les douanes, « il s'est avéré que le conducteur de la voiture n'était pas le propriétaire de l'épée », mais travaillait pour le véritable propriétaire, et ce dernier a chargé le conducteur d'apporter le katana à son domicile en Suisse depuis la ville allemande de Stuttgart.

Le sabre, datant de 1353 selon les experts, a été trouvé dans le véhicule immatriculé en Suisse lors d'un contrôle de routine près de Zurich. Plusieurs autres objets ont également été découverts dans la voiture, notamment un livre d'antiquités, un contrat et la facture de vente. La direction des douanes a estimé que l'importation du sabre antique devait être considérée comme une violation des lois suisses visant à préserver le patrimoine culturel et à prévenir le vol, le pillage et l'importation et l'exportation illégales de biens culturels.

Crédit : BAZG

Le chauffeur risque une forte amende

À la suite de l'enquête, les autorités régionales ont imposé des amendes de plus de 6 000 francs suisses, soit environ 5800 euros à l'employeur du chauffeur. Dans le même temps, elles ont déclaré avoir collecté près de 54 000 francs suisses (52 500 euros) de TVA auprès du conducteur, qui risque jusqu'à 800 000 francs (780 000 euros) d'amendes supplémentaires.

Bouton whatsapp