Voici les 5 questions les plus gênantes que la famille vous pose au dîner de Noël, selon une étude

Bouton whatsapp

On vous révèle aujourd'hui quelles sont les cinq questions les plus gênantes que nos proches nous posent à Noël.

Chaque année durant les fêtes, le réveillon de Noël permet aux familles de se retrouver pour un moment convivial et chaleureux.

Le 24 décembre est en effet l'occasion de partager un dîner avec ceux que l'on aime et passer ainsi une soirée agréable, pleine de souvenirs immortalisés en photos ou vidéos. Mais ce n'est pas toujours le cas. Parfois, le repas peut en effet dégénérer lorsque les convives se risquent, entre autres, à se lancer dans un débat politique. L'ambiance peut également se crisper quand l'un de nos proches nous met mal à l'aise par son comportement, ou encore ses discussions.

Sauf exception, on a déjà tous vécu au moins un moment de solitude à Noël dans notre vie, en étant par exemple contraint de répondre à une question pour le moins gênante, posée par l'un des membres de notre famille, entre deux plats.

Certains ont, il est vrai, l'art et la manière de mettre les pieds dans le... plat en faisant, parfois même malgré eux, de sacrées gaffes avec des questions malvenues. Ça tombe bien, une récente étude - relayée par le site Metro - a révélé quelles sont les cinq questions les plus courantes auxquelles on ne veut jamais répondre à Noël.

Crédit photo : IStock

Quelles sont les 5 questions qu'on a horreur d'entendre au repas de Noël ?

Pour les découvrir et ressentir le malaise que ces dernières peuvent provoquer, rien de tel qu'une mise en situation : nous sommes le 24 décembre au soir et vous arrivez un peu en retard chez vos parents pour le réveillon. Vous êtes la dernière personne invitée à faire son apparition. Tout le monde est déjà à table. Vous prenez place devant votre assiette et avant même de commencer votre repas, une voix - celle de votre oncle Sam, qui a manifestement déjà bien arrosé sa soirée - se fait entendre. Curieux comme à son habitude, Sam a quelques petites questions pour vous :

« Comment va ton ex ? »

Un classique ! Votre famille adore votre ex et ne comprend d'ailleurs toujours pas pourquoi votre histoire s'est terminée. Alors forcément, tous les ans, vous avez le droit à la même rengaine lorsqu'un frère, un oncle, une cousine ou encore votre grand-mère vous demandent comment va votre ex. Ou comment remuer le couteau dans la plaie à propos d'une personne que vous essayez tant bien que mal d'oublier.

« Le mariage, c'est pour quand ? »

Les années passent et votre famille désespère à l'idée de vous voir marier un jour. Mais pour cela, encore faudrait-il trouver la personne idéale pour accepter le projet. Et ça, tout le monde a encore un peu de mal à le comprendre. Bref, rien de pire que ce silence gênant qui s'installe après cette question. Moment qui devient encore plus gênant si vous êtes déjà en couple et que votre moitié et vous attendez toujours le bon moment pour passer au stade supérieur de votre relation.

« T'as voté pour qui »

Lorsqu’on organise un repas de Noël, on a toujours la crainte de voir les discussions s'envenimer à cause de débats politiques sans fin, qui peuvent parfois laisser des traces au sein d'une famille. Cette question sur le vote est très gênante car elle relève de l'intime. Généralement, la personne qui ose la poser n'a qu'un seul but : saboter votre repas, ni plus, ni moins !

« T'as maigri non ? »

Là aussi un classique lorsqu'on retrouve quelqu'un de sa famille qu'on n'a pas vue depuis longtemps. Si la question part généralement d'un bon sentiment, elle peut toutefois provoquer l'effet inverse car elle risque de faire culpabiliser la personne. Soit parce qu'elle s'apprête à se goinfrer, soit parce qu'elle comprend soudainement qu'on l'a toujours perçue comme étant en surpoids. Pas simple. Dans le doute, abstenez-vous.

« Pourquoi ne viens-tu pas nous voir plus souvent ? » 

C'est la question qui tue ! Et autant vous dire que vous avez intérêt à avoir une bonne explication car quand vos parents ou vos grands-parents vous la posent, il est difficile de trouver les mots. Le mieux reste encore de rétorquer avec cette réponse classique et toujours aussi efficace : « hélas, je travaille trop et je n'ai pas beaucoup de temps pour moi, mais je pense souvent à vous ». Et hop, le tour est joué.

Vous êtes désormais prévenus. Il ne nous reste donc plus qu'à vous souhaiter un joyeux Noël ainsi que de très belles fêtes de fin d'année.


Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.