Travaux de démolition avant rénovation d'un bien ou démolition d'un mur porteur

Bouton whatsapp

Vous souhaitez gagner en place ou en luminosité ? Ouvrir votre cuisine sur votre salon ? Créer un nouvel espace ? Il vous faudra alors certainement casser un mur. Réaliser des travaux de démolition avant rénovation d’un bien peut nécessiter de se faire accompagner par un professionnel, notamment si le mur est porteur. Vous trouverez toutes les informations utiles dans cet article pour réaliser parfaitement vos travaux de rénovation avec démolition.

Crédit photo : Builder

Les raisons de vouloir abattre une cloison

C’est décidé, vous souhaitez abattre une cloison. Vous avez réfléchi mille fois et y trouvez finalement que des bonnes raisons. En effet, casser un mur apporte de nombreux avantages :

- Obtenir un espace plus grand, plus ouvert ;
- Gagner en luminosité ;
- Agencer son espace différemment pour l’optimiser ;
- Rendre sa circulation plus aisée ;
- Changer la disposition des pièces ;
- Ouvrir sur l’extérieur ;
- Réaliser un bar, un comptoir ou un passe-plat ;
- Créer une ouverture intérieure, un passage de porte.

Toutes les raisons sont bonnes pour ouvrir son espace par démolition d’une cloison. Retrouvez les réalisations faites par Builder pour vous donner des idées. Mais il faut être vigilant sur le type de cloisons. En effet, si le mur est porteur, cela nécessite une prise en charge par un professionnel. Nous y reviendrons.

Les types de murs porteurs

Les murs porteurs sont de trois sortes :

- Murs de soubassement : ils supportent les murs de façade et les murs de refend ;
- Murs de façades : ce sont les murs donnant sur l’extérieur. Ils soutiennent l’ensemble du bâti (maison ou immeuble pour un appartement) ;
- Murs de refend : ce sont les murs intérieurs permettant de stabiliser le bâti et de séparer les pièces.

Reconnaître un mur porteur avant de le démolir

Crédit photo : Builder

Vous pouvez, seul, avoir une première idée pour déterminer si le mur que vous souhaitez abattre est porteur ou non. Tout d’abord, frappez dessus (comme vous toquez à une porte). Si le bruit est sourd, il peut s’agir d’un mur porteur. Mais le matériau utilisé peut se révéler trompeur. Alors ne vous contentez pas de cela pour reconnaître un mur porteur d’une simple cloison. Vérifiez si ce mur soutient une poutre, une charpente, un sol ou encore un autre mur.

Il y a de grandes chances dans ce cas qu’il soit porteur. Son épaisseur est aussi parlante. Si la cloison fait au moins une quinzaine de centimètres, le mur est surement porteur. Enfin, vous pouvez tout simplement vérifier sur le plan du bâti si vous l’avez. Le mur porteur est généralement mis en exergue par un trait plus épais que les cloisons simples. Et sinon, pour être totalement sûr de vous, faites appel à un professionnel comme un architecte d’intérieur

Travaux de démolition pour rénover un bien

Crédit photo : Builder

Si vous avez besoin d’effectuer des travaux importants pour rénover votre bien, vous pouvez le faire seul. Cependant, cela nécessite une certaine maîtrise de plusieurs aspects :

- Démolition de cloisons (techniques, sécurité) ;
- Électricité ;
- Plomberie ;
- Plâtrerie ;
- Rattrapage et pose de sols.

L’idéal est de faire appel à des professionnels de la rénovation qui ont toutes les compétences pour votre besoin. Chez Builder, tous les corps de métiers sont représentés et permettent d’avoir une expertise parfaite dans la réalisation des travaux. Ils savent orienter vers les compétences nécessaires notamment en matière de conception de projet et analyse de mur porteur.

Les étapes de démolition d’un mur porteur

Si dans vos travaux de démolition avant rénovation de votre bien se trouve un mur porteur, il est alors nécessaire de suivre plusieurs étapes. Vous devez forcément être accompagné dans ce projet. En voici donc les différentes phases :

- Étudier le projet avec un architecte d’intérieur ;
- Réaliser une étude auprès d’un BET (Bureau d’Études Techniques) ;
- Faire appel à une entreprise spécialisée en démolition de murs porteurs.

Ensuite, l’entreprise de rénovation posera des étais puis une poutre IPN avant de percer le mur porteur. Ensuite, une fois le tout réalisé, ils pourront retirer les étais puis réaliser les travaux de finition (reprise des sols et des plafonds, peinture, pose de sols…).

Faire appel à un architecte d’intérieur

Au-delà de la nécessité pour la démolition d’un mur porteur, faire appel à un architecte d’intérieur permet de se projeter plus facilement dans son futur nouvel espace. Il va concevoir et réaliser un intérieur unique, à votre goût, optimisé et fonctionnel en misant sur les volumes, la lumière, les matériaux, le mobilier...

Il va également prendre en compte les contraintes techniques, réglementaires et budgétaires de votre projet. Dans la plupart des cas, l’architecte d’intérieur vous livre plusieurs propositions afin de pouvoir choisir selon différentes solutions d’aménagement. Bien entendu, il étudie la faisabilité du projet.

Ensuite, il conseille sur le choix des matériaux, des équipements, voire de la décoration. Enfin, il coordonne votre projet pendant la rénovation de votre bien. Par ailleurs, l’architecte s’occupe de gérer toutes les démarches administratives (permis de construire, demande préalable de travaux, autorisation du syndic de copropriété…).

Crédit photo : Builder

La nécessité du Bureau d’études pour casser un mur porteur

Si dans votre projet de démolition avant rénovation vous devez abattre un mur porteur, l’architecte d’intérieur se mettra en relation avec un bureau d’études structure. Celui-ci est composé d’ingénieurs structure qui vont vérifier la faisabilité du projet de démolition dans un premier temps. Ensuite, ils vont déterminer la méthode à utiliser : type d’éléments, dimensions… Cette étape est obligatoire pour abattre un mur porteur.

L’évacuation des déchets

Démolir un mur, porteur ou non, et même réaliser des travaux de rénovation engendrent de nombreux déchets. Il en existe 3 types :

- Déchets inertes : gravats de bétons, briques, parpaings, carrelage, tuiles, verre...
- Déchets non dangereux : plastiques, cartons, bois, plinthes, ferraille, moquette, lino, tuyaux en PVC...
- Déchets dangereux : amiante, plomb (dans la peinture notamment), solvants, cartouches de mastic...

Pour les deux premiers (déchets inertes et déchets non dangereux), vous pouvez vous en charger vous-même en déchargeant directement vos gravats en déchèterie. Cependant, pour les déchets dangereux, vous devez faire appel à un professionnel.

Pour évacuer vos déchets, plusieurs solutions s’offrent à vous :

- Sac à gravats : pour les déchets peu volumineux. Vous en trouvez de plusieurs tailles et de différentes matières selon votre besoin.
- Benne : elle permet d’évacuer les déchets encombrants. En cas d’évacuation en pleine rue, il faut anticiper de demander une autorisation à la mairie de votre commune.
- Aspirateur à gravats : il finalise le déblaiement des déchets.

Crédit photo : Builder

Réaliser des travaux de rénovation est un projet à ne pas prendre à la légère. L’idéal est donc de se faire accompagner par des professionnels du batiment et de bien préparer et concevoir en amont l’architecture intérieure à toutes les étapes pour bénéficier d’une solution clé en main et sur-mesure.

Bouton whatsapp