Covid-19 : élargissement de la 3e dose de vaccin à tous les plus de 18 ans, 5 mois après la dernière injection

652partages
Bouton whatsapp

Alors que la France doit actuellement faire face à une cinquième vague, le ministre de la Santé, Olivier Véran, s'est exprimé à la mi-journée, annonçant de nouvelles mesures contre l'épidémie de Covid-19.

Avec la flambée de cas de Covid-19 et la cinquième vague qui commence à submerger les hôpitaux, la prise de parole d'Olivier Véran était très attendue.

À voir aussi

Le ministre de la Santé a ainsi détaillé ce jeudi l'accélération du calendrier de vaccination, en annonçant notamment l'élargissement de la troisième dose à l'ensemble de la population.

« Désormais le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus, dès 5 mois après leur dernière injection »

« Oui, la France connaît à son tour une cinquième vague (...) cette cinquième sera sans conteste plus forte et plus longue que la quatrième vague survenue cet été. Si le variant en cause, le plus contagieux, le Delta, est le même, les conditions climatiques automnales et hivernales favorisent sa diffusion d'autant que nous passons davantage de temps à l'intérieur qu'à l'extérieur », a ainsi déclaré le ministre.

« Il n'y a aucune fatalité face à ce Covid. Depuis deux ans, la donne a changé et nous avons les moyens de nous prémunir individuellement et collectivement des conséquences dramatiques des premières vagues (...) nous avons encore notre destin entre les mains », a-t-il ajouté, annonçant qu'il n'y aurait « ni confinement, ni couvre-feu » car le gouvernement a fait « le choix de concilier liberté et responsabilité ».

Et le ministre d'annoncer : « désormais le rappel vaccinal sera ouvert à tous les adultes âgés de 18 ans et plus, dès 5 mois après leur dernière injection ».

Olivier Véran a par ailleurs indiqué que le délai entre la 2ème et la 3ème dose serait désormais réduit à 5 mois, contre 6 auparavant. Une mesure qui avait été préconisée au préalable par la Haute autorité de Santé (HAS). En résumé, à partir du 15 janvier, le pass sanitaire ne sera plus complet pour tous les Français âgés de plus de 18 ans qui n'auraient pas eu leur rappel. Et si cette troisième dose n'est pas effectuée dans un délai de 7 mois maximum après la dernière injection, le pass ne sera tout simplement plus valide.

D'autre part, à compter du lundi 29 novembre, les tests PCR ne seront valables que durant 24 heures. « Si vous n'êtes pas vaccinés, vous devrez donc vous faire tester tous les jours, à vos frais, pour bénéficier du pass sanitaire », a précisé le ministre.

Quant au masque, il sera de nouveau obligatoire en intérieur dans les ERP (établissements recevant du public) ainsi qu'en extérieur dans les endroits très fréquentés, comme les marchés de Noël par exemple.

Bouton whatsapp