Faire pousser une plante sur la lune, c'est l'exploit réussi par les astronautes chinois

1 046partages
Bouton whatsapp

En janvier, la Chine est entrée dans l'histoire en faisant atterrir son engin spatial Chang'e-4 sur la Lune. Cette mission a également été la première à expérimenter la culture de plantes sur la Lune, où une mini-biosphère appelée le micro-écosystème lunaire (LME) a vu le jour.

Crédit : Ponciano / Pixabay

À voir aussi

Pour parvenir à cet exploit, les scientifiques ont dû recréer à l'intérieur de cette petite zone cylindrique des conditions similaires à celles de la Terre. Et cela a finalement été fait, hormis en ce qui concerne la microgravité et les radiations cosmiques. Lors de la première phase de tests, le LME contenait des graines de pommes de terre, des graines de coton, des graines de colza, de la levure, des œufs de mouche et de l’arabidopsis thaliana, une mauvaise herbe bien connue.

Toutes ces plantes sont mortes rapidement, sauf le coton. Une nouvelle reconstitution en 3D montre que le cotonnier a développé non pas une, mais deux feuilles avant de disparaître à cause du froid après environ deux semaines. Les résultats suggèrent donc que l'expérience a été un peu plus réussie que prévu. Le responsable de l'expérience chinoise, Xie Gengxin, de l'Institut de recherche sur les technologies avancées de l'université de Chongqing, ne prévoit pas de publier d'articles scientifiques sur la base de ces recherches, mais il espère cependant continuer à étudier comment diverses formes de vie pourraient survivre sur la lune.

Crédit : 20th Century Fox

Pourquoi faire pousser des plantes dans l’espace ?

Si les agences spatiales veulent lancer des missions de longue durée, il est nécessaire d'apprendre à faire pousser des plantes dans l'espace de manière fiable. « Le simple fait d'emballer quelques aliments ne suffira pas à maintenir les astronautes en bonne santé lors de leur exploration de l'espace lointain. Ils auront besoin de produits frais » écrivait la NASA en avril.

Certaines raisons sont d'ordre logistique. En effet, les nutriments contenus dans les suppléments et les repas préparés se dégradent avec le temps, et les rayonnements pourraient accélérer ce processus. La culture de produits frais permettrait donc aux astronautes d'avoir accès à des nutriments plus frais, sans parler d'une nourriture plus savoureuse. De plus, si les astronautes pouvaient faire pousser des plantes à bord des vaisseaux spatiaux, ils n'auraient pas à transporter autant de nourriture préparée à bord.

Il y aurait aussi de nombreux avantages psychologiques à faire pousser des plantes dans l'espace. « Nous savons déjà, grâce à nos astronautes pionniers, que les fleurs fraîches et les jardins de la Station spatiale internationale créent une belle atmosphère et nous permettent d'emporter un petit morceau de Terre avec nous lors de nos voyages. Ils sont bénéfiques pour notre bien-être psychologique sur Terre et dans l'espace » écrit la NASA.

Crédit : Jardin Couvert

L’agence fédérale du programme spatial des États-Unis souhaite également faire des repas dans l'espace une expérience agréable pour les astronautes. Lors de récentes missions, l’organisme a emporté des plats réconfortants, des repas de fête et a mené des recherches sur la préférence des astronautes pour les repas en commun ou en solo, ainsi que sur l'intérêt pour eux de cuisiner eux-mêmes. D'autres chercheurs étudient la manière dont les repas dans l'espace peuvent répondre aux besoins émotionnels des astronautes, ainsi que les moyens de contrer les phénomènes spécifiques aux voyages spatiaux, tels que la perte de l'odorat.

Qu’en pensez-vous ?

Source : Big Think
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter