Cette nouvelle espèce de requin découverte en Australie fascine les chercheurs

Bouton whatsapp

Des scientifiques ont découvert que les profondeurs de l’océan Indien abritaient un endroit exceptionnel : un immense cimetière de requins préhistoriques.

Les Dents de la mer pour de vrai ! Des scientifiques qui se trouvaient à bord de l’Investigator, un navire exploité par l’Agence nationale scientifique australienne, ont fait une découverte passionnante dans l’océan Indien.

Crédit Photo : Istock

Des chercheurs tombent sur un cimetière géant de requins

En effet, ces derniers sont tombés sur un cimetière géant de requins préhistoriques au large des îles Cocos, un archipel corallien australien, rapporte le magazine spécialisé Futurism.

Alors qu’ils sillonnaient les fonds marins, les chercheurs ont trouvé plus de 750 dents de requins, à environ cinq kilomètres de profondeur. Un nombre record qui a surpris l’équipe, qui ne s’attendait pas à dénicher un tel trésor.

Crédit Photo : Yi-Kai Tea/Museums Victoria

«Les dents semblent provenir de requins modernes, comme les requins mako ou les requins blancs, mais aussi des requins plus anciens y compris l’ancêtre du requin géant, le Mégalodon», détaille Glenn Moore, conservateur au Western Australian Museum.

Vous l’ignorez peut-être, mais le Mégalodon terrorisait les océans il y a entre 23 et 3,6 millions d’années. Ce superprédateur pouvait atteindre une taille de 16 à 18 mètres de long pour un poids compris entre 45 et 60 tonnes.

Mégalodon. Crédit Photo : image d'illustration / pixabay

Aujourd’hui, ce monstre marin fascine encore les scientifiques car les informations à son sujet restent encore floues. C’est pour cette raison que la découverte du cimetière de requins est une avancée considérable pour la science.

Crédit Photo : Yi-Kai Tea/CSIRO

Crédit Photo : Ben Healley/Museums Victoria

Une nouvelle espèce de requin découverte

Au cours de leur expédition, les chercheurs ont mis la main sur un petit requin rayé, une nouvelle espèce endémique d’Australie : «Cette espèce est unique en Australie, mais elle n’a encore jamais été décrite ni nommée», explique Will White, spécialiste des requins au sein du Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation.

Avant d’ajouter : «Le spécimen que nous avons recueilli sera extrêmement important pour la science, car nous allons l’utiliser pour décrire cette nouvelle espèce».

Crédit Photo : Frederique Olivier/CSIRO

Source : Geo
Bouton whatsapp