Arnaque à la tondeuse : prenez garde à cette nouvelle escroquerie qui fait de nombreuses victimes en France

Bouton whatsapp

En Dordogne, une femme âgée s’est récemment fait arnaquer par trois hommes qui lui ont proposé d’entretenir son jardin. On vous dit tout sur cette escroquerie qui se répand de plus en plus en France.

Dès que vous remarquez quelque chose d’étrange, il est important de rester sur vos gardes. Les escroqueries se multiplient en France, aussi bien pour les automobilistes que pour les personnes âgées. L’une d’elle prend de plus en plus d’ampleur et une retraitée originaire de Dordogne en a récemment fait les frais.

Comme de nombreuses arnaques, celle-ci vise les personnes âgées, jugées plus vulnérables. Tout a commencé un dimanche matin lorsque Monique, 74 ans, a ouvert sa porte d’entrée à trois personnes qui lui ont proposé de l’aide pour entretenir son jardin contre une petite rémunération. Face à ces trois hommes sur son palier, Monique avoue ne pas avoir osé refuser et les a laissés entrer.

Près de 2 000 euros dérobés

Après avoir entretenu partiellement le jardin de la septuagénaire, les trois hommes sont partis. Cependant, ils sont revenus plusieurs fois, demandant de plus en plus d’argent.

“Quelques temps après, ils sont revenus lui demander 300 euros, puis encore 300 euros supplémentaires. Et la fois d’après, ils ont dit que sa tondeuse était cassée. Ils lui ont demandé 1 215 euros pour la réparation”, a expliqué Leïla, l’aide à domicile de la retraitée, à France Bleu.

Crédit photo : iStock

Au total, les escrocs ont dérobé près de 2 000 euros à la retraitée. En plus de cela, leur travail était mal réalisé puisqu’ils laissaient les déchets verts du jardin à l’abandon devant le domicile de la victime, sur le trottoir.

Une plainte déposée

Les arnaqueurs ont fait preuve d’audace chez Monique puisqu’ils n’ont pas hésité à s’asseoir dans son salon et à se faire servir l’apéritif avant de discuter pendant des heures. Au moment de leur faire un chèque pour la prétendue réparation de la tondeuse, les escrocs ont demandé à Monique de laisser la case du destinataire vide, affirmant qu’ils la rempliraient eux-mêmes. Finalement, les trois hommes ont pris la fuite lorsque Leïla est arrivée. Cette dernière a immédiatement compris ce qu’il se passait et a fait opposition aux chèques.

Crédit photo : iStock

De son côté, Monique affirme ne plus faire confiance à personne. Elle a également porté plainte. Pour rappel, l’abus de faiblesse d’une personne âgée est passible de trois ans de prison et de 375 000 euros d’amende.

Source : France Bleu
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.