Cet hôtel flottant, démontable et écoresponsable, va changer vos vacances

485partages

Et si les hôtels de demain flottaient sur l’eau ? C’est en tout cas le projet ambitieux de Christophe Roi, un ancien steward français de chez Air France, dont l’ambition est de créer le premier écolodge aquatique autonome en eau et en électricité. Baptisé « Faréa », ce dernier est une première mondiale.

Crédit photo : Faréa

La grande force de Christophe Roi, c’est d’avoir beaucoup voyagé grâce à son métier, et notamment d’avoir dormi dans énormément d’hôtels et vu bien des concepts différents. Résultat : aujourd’hui, il sait mieux que personne quels en sont les avantages, les inconvénients, mais également les choses à améliorer. Pour Faréa, il a donc fait en sorte de rectifier tout ce qui lui paraissait perfectible chez les autres.

Au final, en plus d’être entièrement respectueuses de l’environnement et équipées de tout le confort nécessaire (cuisine intérieure, BBQ et plancha sur la terrasse, toilettes et salle de bain séparées, etc), ces nouvelles maisons flottantes sont facilement transportables, installables et démontables. Traduction ? Elles conviennent parfaitement à la loi littoral qui vise à encadrer l'aménagement de la côte pour la protéger des excès de la spéculation immobilière et à permettre le libre accès au public sur les sentiers littoraux. Enfin, grâce à son moteur particulier, ce bateau est autorisé à naviguer sur tous types de plans d’eau (fleuves, lagons, lagunes et mers protégées). Et plus surprenant encore, pas besoin d’avoir son permis bateau !

Crédit photo : Faréa

Crédit photo : Faréa

« Le Faréa est plus sophistiqué qu’il n’y parait. Son système d’eau en ‘REUSE’ (réutilisation de l’eau, sauf nourriture) permet d’offrir une grande autonomie et de recevoir jusqu’à douze personnes à bord. Il sera bientôt construit en ‘Bio source’, une résine biologique associée à de la fibre végétale. Ceci va nous permettre de mettre en place des filières de transformation de certains végétaux » a confié Christophe Roi à nos confrères de Canal+.

Côté business, après plusieurs années à développer son prototype en compagnie d’ingénieurs, Christophe Roi arrive à l’étape de la vente. Depuis peu, il est par exemple en négociation avec de potentiels clients à Dubaï et aux Émirats arabes unis. En France, c’est la région Occitanie qui s’est tout de suite montrée très intéressée et il devrait bientôt être possible d’y louer des Faréa. Concernant le budget, sachez que selon les options choisies, il faut débourser entre 140 000 et 155 000 euros pour constituer une petite flotte.

Qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Faréa

Crédit photo : Faréa

Crédit photo : Faréa

En vidéo : Farouk James, le garçon à la chevelure incroyable
Source : All Boats Avenue
Dernières news