Florence : 10 choses à faire dans la cité toscane

Capitale de la Toscane et berceau de la Renaissance, Florence est réputée pour sa beauté et son patrimoine culturel. La ville italienne regorge de merveilles architecturales et d’œuvres d’art à couper le souffle. Cette cité est une destination à découvrir de toute urgence. Afin de vous aider à préparer votre voyage, la rédaction a décidé de vous concocter une liste de 10 choses à faire à Florence.

Dans son récit de voyage autobiographique intitulé « Rome, Naples et Florence », Stendhal décrit avec passion sa visite de la basilique Santa Croce à Florence

À voir aussi

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteur du « Rouge et le Noir » a été bouleversé par la beauté des lieux :

« Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire (…) En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber ».

Ce trouble, provoqué par l’admiration d’un grand nombre d’œuvres, a déjà été éprouvé par d’autres voyageurs en visite dans la ville. Cet état émotionnel et physique est appelé le « syndrome de Stendhal ».

Vous l’aurez compris, la capitale de la Toscane ne laisse personne indifférent. C’est pourquoi, elle est une destination très prisée par les touristes. Si vous ne connaissez pas la ville, cet article est fait pour vous !

Découvrez ci-dessous une liste 10 choses à faire à Florence :

Palazzo Vecchio de Florence : un lieu chargé d’histoire

Crédit Photo : givaga / Shutterstock 

Le Palazzo Vecchio (Vieux Palais) est situé sur la place della Signoria. Cette forteresse parallélépipédique est l’un des monuments historiques les plus emblématiques de la ville de Florence.

Bâti entre 1299 et 1322 sous la direction de l’architecte Arnolfo di Cambio, le palais abrite aujourd’hui la mairie de Florence. Autrefois, le Palazzo Vecchio était le siège du gouvernement de Florence (la Signoria).

Ce lieu chargé d’histoire expose des collections œuvres d’art, des peintures et des sculptures. De plus, le palais est relié au Palazzo Pitti via un corridor. À l’intérieur, les touristes pourront également visiter les nombreuses salles et les cours.

Enfin, ces derniers pourront admirer la Torre di Arnolfo, une tour-beffroi de 94 mètres de haut. Cet édifice offre une magnifique vue sur la ville de Florence.

Le musée des Offices : la galerie d’art la plus importante de Florence

Crédit Photo : Songquan Deng / Shutterstock 

Si vous êtes passionné(e) d’art, ce paragraphe est fait pour vous! Le musée des Offices de Florence est installé dans le palais florentin baptisé « Galleria degli Uffizi ».

La pinacothèque fut construite entre 1560 et 1580 sous les ordres de Cosimo I de Médicis, un homme d’État florentin. Ce n’est que 189 ans plus tard que le musée a ouvert ses portes au public.

Le musée des Offices attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année. À l’intérieur, les amateurs d’art pourront flâner dans les galeries et apprécier les plus grands chefs-d’œuvre de la Renaissance, ainsi que des statues grecques et romaines, des dessins et des estampes.

Enfin, les touristes auront la chance d’admirer l’un des plus beaux tableaux du monde entier: La Naissance de Vénus de Sandro Botticelli. Les peintures de Léonard de Vinci, Michel-Ange, Rembrandt et Canaletto sont également exposées dans le musée.

Offrez-vous un bol d’air frais au Jardin de Boboli de Florence

Le jardin de Boboli est le parc le plus célèbre de la ville de Florence. Le parc a été ouvert pour la première fois au public en 1766. Il est situé derrière le palais de Pitti, ancienne résidence de la famille des Médicis.

Ce grand jardin de style Renaissance a été bâti sur une colline, offrant ainsi un panorama sur une grande partie de la ville. Ses immenses espaces de verdure sont parsemés de statues romaines, de fontaines et de plans d’eau.

Le Jardin de Boboli abrite également un amphithéâtre, des grottes et des temples. Sans surprise, ce lieu attire chaque année plus de 800 000 visiteurs.

À Florence, visitez la cathédrale Santa Maria del Fiore

Crédit Photo : Veryuzhskiy Ivan / Shutterstock

La cathédrale Santa Maria del Fiore (Sainte-Marie de la Fleur) est située sur la Piazza del Duomo. Cet édifice religieux de style gothique est connu pour sa façade en marbre vert et son dôme de 45 mètres de diamètre.

Depuis 1982, Cette merveille architecturale est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’intérieur de la coupole est décoré par une immense fresque, réalisée entre 1572 et 1579 par Giorgio Vasari et Frederigo Zuccaro. 

Près de la cathédrale se trouve le campanile de Giotto, une tour campanile de 84, 70 mètres de hauteur. Cette infrastructure, recouverte de marbre vert, rouge et blanc, s’étend sur plusieurs niveaux.

Vous l’ignorez peut-être, mais il est possible de grimper jusqu’au sommet du Campanile Afin d’y parvenir, les visiteurs devront monter 416 marches pour admirer la vue. Vous ne le regretterez pas!

À Florence, goûtez les spécialités florentines !

Ce n’est un secret pour personne, l’Italie est connue pour sa délicieuse cuisine. Et les spécialités toscanes ne font pas exception à la règle.

Le bifteck à la florentine est très apprécié par la population locale. Cette pièce de bœuf Chianina (race bovine italienne) marinée à l’huile d’olive extra-vierge est généralement accompagnée de légumes et haricots toscans. Il est à noter que la tranche doit faire environ cinq centimètres d’épaisseur.

La ville de Florence est célèbre pour ses antipasti, ses soupes et sa charcuterie. Sans surprise, les amateurs de pâtes trouveront à coup sûr leur bonheur. Enfin, les recettes à base de tripes sont très appréciées par la population locale.

Les plus gourmands pourront également trouver des glaciers à tous les coins de rue. D’ailleurs, le fameux gelato est originaire de Florence !

Florence: n’oubliez pas de faire un vœu sur le Ponte Vecchio

Crédit Photo : Boris Stroujko / Shutterstock

Symbole romantique de Florence, le Ponte Vecchio traverse le fleuve Arno. Ce pont couvert est célèbre pour ses maisons suspendues, sa rue piétonne et sa galerie marchande.

Aux XVème et XVIème siècles, les magasins étaient occupés par des bouchers, des tripiers et des tanneurs. En raison des mauvaises odeurs, Ferdinand Ier a exigé la fermeture des commerces.

Depuis 1593, les boutiques sont occupées par des bijoutiers et des orfèvres. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Ponte de Vecchio a été épargné par les bombardements, contrairement à tous les autres ponts de Florence.

Aujourd’hui, les touristes se bousculent pour visiter des échoppes et admirer la vue depuis les terrasses. 

La Piazza della Signoria de Florence : un lieu emblématique

Si vous êtes de passage à Florence, une promenade sur la Piazza della Signoria (Place de la Seigneurie) s’impose. Ce lieu est situé entre la Piazza del Duomo et le Fleuve Arno.

Cette place est l’un des principaux lieux touristiques de la ville de Florence. Durant l’été, les habitants et touristes se réunissent pour écouter les artistes de rue qui se donnent en spectacle sur la place.

La place italienne abrite un grand nombre de monuments et sculptures comme le palazzo Vecchio, la loggia dei Lanzi, la fontaine de Neptune ou la statue équestre de Cosme Ier de Toscane. La piazza della Signoria accueille également un grand nombre de festivités populaires.

La Galleria dell’Accademia de Florence : un musée à ne pas louper

Crédit Photo : Academia Tickets

La Galerie de l’Académie de Florence renferme un nombre incalculable de trésors. En effet, la galerie expose l’un des plus grands chefs-d’œuvre de l’art de la Renaissance: la sculpture originale du David de Michel-Ange.

L'Accademia est constituée de sept grandes sallesoù l’on peut contempler les créations de Botticelli, Cesare Mussini, Filippino Lippi ou Paolo Uccello. Une chose est certaine.

Le musée est situé entre le Duomo et la Piazza San Marco. Cet édifice possède la collection la plus importante d’art vénitien du monde. Le prix de la visite coûte douze euros.

Palais Pitti de Florence : un lieu emblématique

Crédit Photo : Aliaksandr Antanovich / Shutterstock 

Le palais Pitti est un palais de style de Renaissance. Cet édifice a été bâti entre 1457 et 1466 et est le fruit de l’imagination de l’architecte Filippo Brunelleschi.

À cette époque, ce domaine fut la demeure du banquier florentin Luca Pitii. À partir de 1549, le palais devient la propriété de la famille Médicis. Durant cette période, le bâtiment se refait une beauté grâce à l’architecte Bartolomeo Ammanati.

Aujourd’hui, cette infrastructure est connue pour ses galeries et ses musées: la Galerie Palatine, les appartements royaux, la Galerie d’Art Moderne, le musée de l’Argenterie, le musée de porcelaine, la Galerie des Costumes et le musée des Transports.

À Florence, pénétrez dans l’enceinte du stade Artemio-Franchi

Le stade Artemio-Franchi est l’un des plus grands stades du pays. Cette pelouse est le terrain de jeu de « La Viola », surnom de l’équipe locale ACF Fiorentina. Les joueurs évoluent en Série A, menés par l’attaquant français Franck Ribéry.

Il est à noter que cette équipe compte à son actif deux titres de championnat, six coupes d’Italie et une coupe d’Europe.

Le stade Artemio-Franchi a été construit entre 1929 et 1932 par l’ingénieur Pier Luigi Nervi. Les quatre tribunes peuvent accueillir environ 46 000 spectateurs.

Plus d'articles
À lire aussi