Guide du randonneur : cinq conseils pour préparer votre randonnée

2 042partages

Vous souhaitez vous lancer dans une belle randonnée pour vous maintenir en forme tout en profitant de superbes paysages ?

Qu’il s’agisse d’une marche en forêt, en montagne, ou au bord de l’eau, les points essentiels pour une randonnée réussie sont les mêmes.

Nous partageons avec vous cinq conseils à garder en tête avant de partir à l’aventure !

Établir à l’avance un itinéraire

Cela peut paraître évident, mais il est important de rappeler que même pour une randonnée de courte durée, prévoir préalablement un trajet réalisable pour vous, et pour toutes les personnes qui vont éventuellement vous accompagner est primordial.

Céder à l’imprévu peut engendrer des mésaventures et autres situations impromptues dont vous vous passeriez bien. Un bon moment dans la nature peut vite tourner au cauchemar, par exemple si vous vous perdez.

Pensez toujours à prendre avec vous une boussole et une carte, au cas où votre smartphone, par exemple, vous ferait défaut, ou que vous ne puissiez vous connecter à Internet pour vous repérer.

S’informer également des prévisions météorologiques est essentiel : un orage inattendu peut aisément ruiner une randonnée, encore plus si vous êtes égaré et sans équipement adéquat, ce qui nous amène au conseil suivant.

Crédit : everst / Shutterstock

Soigneusement choisir son équipement

Lorsque l’on part à l’aventure, il ne faut pas lésiner sur la qualité de son matériel ! En fonction de votre itinéraire, de votre temps de parcours estimé, et de la météo, ciblez vos besoins pour partir avec tout ce qu’il vous faut.

Évitez de vous surcharger pour ne pas vous fatiguer trop vite, et misez sur un sac à dos adapté.

Songez à vous munir de chaussures robustes et confortables, de vêtements imperméables adaptés à la météo, en prévoyant une tenue chaude en cas de mauvais temps et de chute des températures, surtout si vous prévoyez de passer la nuit à la belle étoile.

Un chapeau ou une casquette pour vous couvrir la tête, ainsi que des lunettes de soleil sont également bienvenus.

D’un œil de non-randonneur, les bâtons de randonnée paraissent superflus. Ils peuvent pourtant rendre un trajet beaucoup plus agréable en renforçant notamment l’équilibre et la stabilité dans les pentes ascendantes comme descendantes.

Ne vous encombrez pas, mais ne partez pas non plus les mains vides ; connaissez-vous et connaissez votre parcours pour choisir au mieux votre équipement.

Crédit : Dudarev Mikhail / Shutterstock

Se préparer physiquement

La randonnée, ce n’est pas « que » de la marche. Cette activité physique qui réduit les risques cardiovasculaires, bonne pour le corps comme pour l’esprit, est plus éreintante qu’elle en a l’air.

Ne sous-estimez pas une randonnée de quelques heures, même la plus modeste en apparence requiert de l’endurance. Bien gérer son souffle pendant le parcours est primordial.

Avant votre randonnée, n’hésitez pas à vous remettre en forme, au besoin. Faire des marches ou des joggings, même de courte durée, à vitesse modeste, les jours précédant votre randonnée peut faire la différence et rendre votre parcours beaucoup plus agréable.

Il n’y a rien de pire que de tirer la langue sur toute une randonnée à cause d’une condition physique ne permettant pas de tenir la distance. N’oubliez pas que le mot d’ordre en randonnée est de marcher à votre rythme, de vous faire plaisir.

Rien ne sert de se presser et de souffrir pour rien.

Crédit : everst / Shutterstock

Prévoir suffisamment de ressources en fonction de la durée de la randonnée

Parce que vous voulez éviter à tout prix de vivre une situation semblable à celle dépeinte par Danny Boyle dans son film tiré d’une histoire vraie 127 heures, à savoir être prisonnier de la nature sans ressources, embarquez avec vous de l’eau et de la nourriture en quantité raisonnables.

Prévoyez un peu plus que ce dont vous estimez avoir besoin : on ne sait jamais ce qui peut se passer. Vous ne regretterez jamais d’avoir pris trop d’eau ou trop de nourriture en cas de coup dur.

Assurez-vous cependant de ne pas trop vous charger. Prenez connaissance avant de partir des points d’eau potable sur votre parcours : ils vous permettront de vous ravitailler et vous dispenseront de partir avec un pack de six bouteilles d’un litre.

Surtout, veillez à ne jamais avoir votre gourde vide.

Échanger avec d’autres randonneurs

Rien ne remplace l’expérience. S’il s’agit de votre première randonnée, prenez contact avec les personnes éventuellement adeptes de la pratique dans votre entourage.

N’hésitez pas à leur demander conseil, à vous informer sur leurs marches passées, ou même, pourquoi pas, à les inviter à vous accompagner.

Si vous ne connaissez pas personnellement de randonneurs, de nombreuses vidéos sur YouTube peuvent vous aider à vous préparer, à l’instar de celles de la chaîne Trek Attitude ou de Grandeur Nature.

Des forums comme Rando-Trekking peuvent vous permettre de prendre contact avec des passionnés de randonnée ravis de conseiller les débutants.

Soyez curieux, tout simplement.

À lire aussi