Qui sont les pires touristes du monde ? Voici les 6 pays les plus relous du moment !

Par
500
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

On ne vas pas se mentir, les chinois arrivent souvent en tête des classements ! Il faut dire qu'avec 122 millions de touristes à l'étranger en 2016, ils ont largement de quoi se tailler une mauvaise réputation dans le monde entier...mais ils ne sont pas les seuls à se comporter commme des sagouins, loin de là !

Touristes chinoises devant le Temple d'Or à Amritsar, Inde.                                                                     Crédits: AFP/Narinder Nanu

Autrefois, on disait que "ce qui se passe en voyage reste en voyage", mais cette époque est révolue ! Les smartphones ont changé la donne et permis aux professionnels du tourisme de capter, enregistrer et diffuser sur les réseaux sociaux les images et vidéos des comportements touristiques les plus choquants. Dans le même temps, les compagnies de voyage s'en donnent à coeur joie pour établir des classements nationaux de mauvais comportement !

En 2013, l'américain Labros Hydras avait pêché et mangé un specimen très rare de pieuvre à 6 tentacules.  Crédits : Labros Hydras

Ainsi, une enquête menée en 2015 nous apprend que les Argentins sont les plus susceptibles de voler des objets ( hors produits de toilette) de leur chambre, tandis que les Singapouriens ont aussi les mains baladeuses. Les Hongkongais, eux, sont considérés comme des hôtes fiables et respectueux...

Un couple de touristes prêt pour la journée.                                                                                          Crédits : www.sherdog.com

Mais au-delà des professionels du tourisme, quel est le ressenti des locaux ? Comment les habitants d'un pays vivent-ils la présence des touristes ? Et surtout, quelles sont ces nationalités gênantes qui horrifient les autochtones par leur comportement ? Évidemment, selon les pays et les époques, les impressions peuvent varier assez vite, mais depuis quelques années, des tendances se dégagent et certains pays se maintiennent au sommet du classement.

Voici un recensement (forcément non exhaustif) des 6 nationalités de touristes qui font parler d'eux à l'étranger !

1 - Les Chinois

Agression du personnel de navigation en vol, vandalisme de sites archéologiques et une certaine propension à uriner n'importe où... Ces dernières années, les touristes chinois se sont fait remarquer à l'étranger, comme cette femme qui avait jeté une pièce de monnaie "porte-bonheur" dans le réacteur de son avion avant le décollage... Mais soyons honnêtes, certains touristes chinois peuvent aussi êtres très désagréables dans leur propre pays. D'ailleurs, les Chinois ont un mot pour désigner les voyageurs agressifs qui pètent les plombs dans les aéroports. C'est le kongnuzu, qu'on pourrait traduire par "la tribu des enragés de l'air" ! 

En 2016, 122 millions de Chinois sont partis en vacances à l'étranger.                                     Crédits: Shutterstock/ Kike Fernandez

Précisons toutefois qu'il est difficile de rester discret avec un aussi grand nombre de touristes ! En 2016, environ 122 millions de Chinois sont partis en vacances à l'étranger et même si l'immense majorité d'entre eux s'est très bien comportée, il suffit d'un faible pourcentage de malotrus pour marquer les hôteliers du monde entier !

Malgré tout, il se pourrait bien que ces masses de voyageurs chinois finissent par sauver le tourisme dans certains régions du monde ! Dans des pays touchés par le terrorisme comme la Tunisie, la Turquie ou l'Égypte, les nombreux touristes chinois ont permis de relancer l'activité touristique !

2 - Les Anglais

Tout le monde le sait, les touristes anglais sont polis, bien élevés et prévenants... jusqu'au verre de trop ! Grands buveurs, nos voisins d'outre-Manche ont élevé au rang d'art le balconing, cette pratique qui consiste à se jeter directement dans la piscine depuis sa chambre d'hôtel. Avec un bon coup dans le nez, ils pourraient sûrement se battre contre leur propre ombre...

Les touristes Anglais font parfois l'objet de mesures préventives spéciales.                                  Crédits : Shutterstock / Just dance

En 2017, excédé par la grossièreté des touristes anglais sur son île, le maire de Hvar, en Croatie, a décidé d'infliger des amendes de 700 euros à toutes les personnes buvant de l'alcool dans les lieux publics. La même année au Portugal, ce sont les policiers qui ont dû interrompre une rixe entre clubbers britanniques...en tirant des coups de feu en l'air ! En Espagne, les Anglais sont aussi connus pour leurs folles sessions "all-you-can-drink-sangria" en extérieur...

Des étudiants anglais en 2011 à la Saloufest de Salou, au nord de l'Espagne.                                                        Crédits : SOLARPIX.COM

Les adolescents sont généralement les plus bruyants, mais ils ne sont pas les seuls à ternir la réputation de leur pays. En début d'année en Espagne, une juge du tribunal de Palma de Majorque a levé le voile sur une incroyable arnaque à la nourriture empoisonnée qui durait depuis 2014 ! Concrètement, des cabinets d'avocats britanniques encourageaient leurs clients en vacances à porter de fausses plaintes pour des "problèmes gastriques" causés par la nourriture des hôtels. En échange, les avocats promettaient une somme de dédommagement pouvant atteindre les 18 000 euros et un taux de succès de 98% en cas de procès ! Les avocats gardaient 60% du remboursement, ce qui laissait au client une somme encore suffisante pour payer ses vacances...

Plus récemment, un couple britannique en vacances aux Canaries a porté plainte contre son hôtel, se plaignant de crampes d'estomacs et de diarrhées, avant que leur note d'hôtel ne révèle qu'ils avaient commandé...109 verres d'alcool en 9 jours !

3 - Les Allemands

Dans un tout autre style, les touristes allemands savent eux aussi attirer l'attention, et on ne parle pas seulement de leurs bains de soleil à rallonge et de leur mythique look "bob - ventre de bière - sandales-chaussettes". Car si les Anglais sont les rois de l'arnaque, les Allemands, eux, sont les princes de la réclamation !

À noter : jugé beauf et ringard pendant très longtemps, il semblerait que le combo "claquettes-chaussettes" fasse désormais partie des tenues cool...

Tous les Allemands ne portent pas de bob.                                                                                 Crédits : Shutterstock / RossHelen

Les Allemands sont connus pour leur rigueur et chez eux, les règles sont les règles ! Si le menu est monotone ou que la terrasse de la chambre ne ressemble pas à celle de la brochure, il y à fort à parier qu'une réclamation parvienne à la réception. Pour Andrew Eames, du site internet de voyage germanyiswunderbar.com, "les Allemands prennent leurs vacances tellement au sérieux qu'on ne sait même pas s'ils s'amusent vraiment !". Leur regard perçant relève le moindre détail...sauf peut-être le décor autour : "Si l'itinéraire indique que le transfert depuis l'aéroport inclut des serviettes rafraîchissantes, des boissons et des snacks, ils vont insister là-dessus, quitte à ne pas regarder par la fenêtre".

4 - Les Américains

Davantage habitué à recevoir des touristes qu'à en être un lui-même, le voyageur américain "typique" est habillé comme un golfeur et estime que tout doit être fait à sa manière. Et si ca ne marche pas, il peut toujours jeter des poignées de dollars pour faire bouger les choses ! Dans les années 40 et 50, les très nombreux touristes américains qui venaient se "divertir" dans les lupanars et les casinos cubains étaient même surnommés "Ugly American".

"Ugly American", 1948, par Constantino Arias à La Havane, Cuba

Un homme symbolise mieux que personne ces touristes américains trop bourrins et mal informés : Labros Hydras. En 2013, ce père de famille en vacances en Grèce est devenu célèbre malgré lui après avoir pêché puis mangé un specimen rarrissime de pieuvre à 6 tentacules. Non content d'avoir éclaté la tête de l'animal sur un rocher, il a aussi publié les clichés de son repas, avant de comprendre son erreur et de s'excuser devant le monde entier !

Heureusement ce cliché du Yankee relou et irrespectueux des coutumes locales à tendance à disparaître. Toujours aussi nombreux sur les routes à travers le monde, les Américains se sont un peu assagis. Mais il restera toujours un irréductible pour mal parler des étrangers et bousculer le Premier Ministre du Monténégro s'il se trouve sur son passage...

5 - Les Israéliens

D'après Yael Miller, journaliste à Tel Aviv pour le quotidien national Haaretz, les voyageurs israéliens sont connus pour être "grossiers, impatients, bruyants et souvent drogués. À force de les voir négocier les prix des chambres et arnaquer les hôteliers, plusieurs établissements ont même officieusement adopté des politiques 'sans clients Israéliens' !".   

Un comportement qui ne risque pas d'améliorer l'image parfois polémique du pays à l'international et qui peut aussi nuire aux compatriotes bien élevés, comme le déplore un contributeur israélien du forum de Lonely Planet : "La pire impression, c'est d'arriver à la réception d'un hôtel, montrer son passeport et voir le sourire de bienvenue s'évaporer immédiatement". 

Chaque mois, la Full Moon Party de Koh Phangan attire 10 000 touristes en Thaïlande.          Crédits : Shutterstock / Koon MadzCat

Pour leur défense, il faut préciser que beaucoup des ces jeunes backpackers israéliens croisés sur les routes sortent du service militaire. En Israël, il est obligatoire pour tout le monde et dure près de 3 ans pour les garçons, contre 2 ans pour les filles. Une mobilisation assez longue qui se termine souvent par un long voyage à l'étranger pour toute une bande d'adolescents avides de profiter de la vie et qui a touché sa solde ! D'ailleurs, si l'arrivée d'un grand groupe de jeunes fraichement démobilisés a légitimement de quoi inquiéter les locaux, la plupart d'entre eux ne se comporte pas différemment du reste des globe-trotters. 

6 - Les Russes

Maîtres incontestés du "cultural faux pas", les Russes voyagent guidés par un principe : "personne n'est comme nous, et on s'en fiche". Pas la peine de leur répéter, ils en sont conscients puisque que 42% des Russes considèrent leurs compatriotes comme les pires touristes du monde ! Récemment, le ministère des Affaires étrangères russe a d'ailleurs décidé de prendre le problème à bras-le-corps en éditant une brochure dédiée à l'étiquette et prodiguant des conseils comme "essayer de ne pas provoquer les Kényans et ne pas les appeler des singes". 

Des Russes en vacances.                                           Crédits : Sam Gerrans / www.samgerrans.com

Ces dernières années, la chute du cours du rouble a un peu diminué le nombre de Russes croisés sur les chemins. Et croyez-le ou non, mais dans certains endroits, les professionnels du tourisme commencent déjà à les regretter !

7 - Les pires touristes du monde

Demandez à un réceptionniste d'hôtel, un chauffeur de taxi ou un barman qui sont les vacanciers les plus pénibles, irritants et exigeants et vous verrez qu'il est fort possible qu'ils ne citent aucune des 6 nationalités listées ci-dessus... Dans la province thaïlandaise, la tension des employés d'hôtel monte d'un cran lorsque les gros touristes de Bangkok débarquent en criant des ordres dans leurs 4X4 de luxe. De la même manière, le paisible aubergiste d'une petite île grecque isolée commence à trembler lorsque il voit arriver les vacanciers athéniens qui parlent fort et tentent de faire baisser les prix ! 

Vous l'avez compris : les pires touristes sont toujours les touristes nationaux ! À méditer lors de votre prochain voyage en Bretagne (ou au Pays Basque ou en Lozère)...

Commentaires