Milan : 7 choses à faire dans la cité lombarde

Milan est une ville absolument gigantesque et possède la zone métropolitaine la plus peuplée d'Italie avec 1,3 million d'habitants, et 3,2 millions dans la zone plus large entourant le centre de Milan. Une certaine forme de peuplement humain est présente dans la région de Milan depuis des milliers d'années et les découvertes archéologiques remontent à 222 avant Jésus-Christ. En effet, à un moment donné, Milan a été la capitale de l'Empire romain d'Occident.

Crédit : Shen Xin

À voir aussi

Tout au long de l'Antiquité, du Moyen Âge et plus tard, Milan a connu une grande prospérité grâce à sa position dominante en Italie continentale.

Bien que la ville ait été endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s'est rétablie et a connu un énorme boom économique qui explique sa grande croissance et son expansion.

La cité, qui a été la capitale de l'Empire romain d'Occident, regorge de sites archéologiques grandioses et de lieux chargés d’histoire.

Conséquence, aujourd'hui, Milan offre un mélange sublime d'architecture historique et de bâtiments modernes, le tout agrémenté d'une touche de dolce vita qui fait souvent le charme et l’authenticité des villes italiennes.

La ville est particulièrement connue pour son titre de capitale mondiale de la mode et pour son abondance de magasins de textile très haut de gamme, elle offre en réalité bien plus que cela à découvrir.

À commencer par la sublime cathédrale Duomo. Sur place, vous aurez également l’opportunité de goûter une cuisine d’exception et de visiter des quartiers particulièrement dépaysants comme celui de Navigli.

Voici 7 choses à faire absolument à Milan :

Visiter le majestueux Duomo

La cathédrale de Milan dite « Duomo di Milano » en italien (où « duomo » signifie « dôme », ndlr) est un bâtiment véritablement monumental, célèbre pour son architecture sublime, dont la construction a duré près de 600 ans. Et aujourd’hui, impossible de passer par la ville sans s’y rendre.

Située au centre de Milan, sur l'autoproclamée Piazza del Duomo, la cathédrale a été construite en 1386 mais n'a été officiellement achevée qu'en 1965 sous l'ordre de Napoléon Bonaparte qui voulait absolument y être couronné roi d'Italie.

De style gothique italien, la façade de la cathédrale est vraiment magnifique et est couronnée d'innombrables tours, statues et décorations. Au total, on ne compte pas moins de 2 000 statues de marbre blanc et les 136 flèches. Assurez-vous d’en voir aussi l’intérieur, qui est également impressionnant et comporte d’incroyables vitraux éclatants de couleurs, 5 somptueuses nefs et ses 52 colonnes, chacune représentant une semaine de l'année.

On y trouve notamment les sarcophages et les tombeaux de plusieurs archevêques, ainsi qu'un crucifix réalisé par le maître Léonard de Vinci lui-même En plus de sa beauté, le Duomo di Milanoa une taille très imposante. En effet, il s’agit de la troisième plus grande cathédrale de la planète après la cathédrale Saint-Pierre de Rome et la cathédrale de Séville.

Faire du shopping à la Galleria Vittorio Emanuele II

La Galleria Vittorio Emanuele II est une galerie commerçante historique de prestige située en plein cœur de Milan. Elle est devenue célèbre en grande partie pour son architecture grandiose qui en met plein la vue à celles et ceux qui y passent. Et pour cause, elle est de style néoclassique à tendance baroque du XIXᵉ siècle et possède des dimensions qui la rendent absolument majestueuse.

Créé en 1877, il est l'un des plus anciens centres commerciaux du monde et a été conçu par Guiseppe Mengoni. En entrant dans la Galleria Vittorio Emanuele II, vous pourriez penser que vous vous trouvez dans le hall d'entrée d'un palais et non dans un espace commercial.

Surnommée le « salon de Milan », elle constitue un passage entre la place du Duomo de Milan et l’institution qu’est le théâtre de la Scala et cette localisation géographique de choix y est pour beaucoup dans sa fréquentation. Mais cette dernière s’explique aussi la présence de nombreuses boutiques de créateurs haut de gamme à l’instar de Prada, Versace, Luis Vuitton et bien d’autre encore.

Considérée comme l'une des plus belles galeries commerçantes d'Europe, la Galleria Vittorio Emanuele II est faite de grandes verrières laissant parfaitement entrer la lumière du soleil. Arrêtez-vous en son centre pour regarder les quatre mosaïques représentant les quatre continents.

Flâner dans le Parco Sempione

Depuis 1996, date à laquelle la municipalité milanaise a décidé de procéder à une rénovation et à un nettoyage du parc, le Parco Sempione est devenu l’une des principales attractions de l’agglomération, que ce soit pour les touristes ou pour les locaux.

C'est l’endroit idéal pour pique-niquer lors belle journée, pour courir ou simplement pour se promener. En plein centre-ville, il offre une bouffée d'air frais et de tranquillité dans un environnement urbain souvent encombré par la circulation et très animé.

Les amateurs d'architecture apprécieront particulièrement le parc. De son aquarium abrité dans un bâtiment de style Art Nouveau aux exemples d'architecture fasciste comme le Palazzo dell'Arte en passant par l'Arena (qui est le premier stade de Milan, ndlr) et bien sûr le Castello Sforzesco, le Parco Sempione est un véritable musée en plein air sur l'histoire de l'architecture milanaise.

Créé à l'origine en 1888, ce parc dont la superficie est de 386 000 m², est le principal de Milan. Il contient une multitude de chemins, de pistes cyclables et de zones boisées ainsi que de nombreuses sculptures et fontaines ornées.

Complètement clos, cet espace vert est totalement gratuit et ce à n’importe quelle période de l’année. Son nom est issu du Corso Sempione, l'une des voies les plus importantes de Milan, réalisée sous le régime napoléonien.

Admirer le Castello Sforzesco

Situé non loin du Duomo, le Castello Sforzesco de Milan (construit au XIVe siècle par le duc Francesco Sforza) était autrefois l'une des plus grandes citadelles d'Europe. Les souverains de Milan y vivaient aux 15e et 16e siècles et le bâtiment, entouré de douves, n’a pas vieilli puisqu’il offre toujours un spectacle impressionnant.

Aujourd'hui, il abrite divers musées (le musée d'art ancien, les collections préhistoriques du musée archéologique, le musée des arts décoratifs, le musée égyptien, la Pinacothèque du Castello Sforzesco, le musée des instruments de musique et le musée des meubles anciens ), de nombreuses œuvres d'art et reliques importantes, mais il est également agréable de se promener dans ses cours afin de s'imprégner de son histoire passionnante.

Vous aurez peut-être l’occasion d’y apercevoir l’adorable colonie de chats qui y a élu domicile. Il a été construit en 1358 par la célèbre famille Visconzi pour protéger et défendre la ville contre son ennemi, Venise.

Détruit et reconstruit à plusieurs reprises, il est notamment célèbre pour avoir accueilli les ateliers de Léonard de Vinci à l'époque de la Renaissance. La conception originale a donc été largement modifiée et complétée au fil du temps, mais elle conserve son élégance et son impression de puissance. En traversant la cour centrale, vous remarquerez les grandes tours de garde et il y a fort à parier que la taille du château vous surprendra.

Se détendre au cœur du quartier Navigli

Construit à l'origine en 1177 et en travaux pendant des centaines d'années, avec l'aide de De Vinci lui-même, le système de canaux navigables et interconnectés de Milan a permis à la ville enclavée d'avoir un meilleur accès au monde extérieur.

Aujourd'hui, le Naviglio Grande et le Naviglio Pavese sont parmi les seuls canaux encore visibles, et c’est dans ce cadre singulier que sont nés au fur et à mesure des décennies de nombreux bars,restaurants et cafés qui aujourd’hui bourdonnent d'activité. À tel point que si vous êtes de passage à Milan, le quartier Navigli est sans doute l’endroit où il faut se rendre les soirs et les week-ends pour faire la fête et profiter de l’ambiance conviviale qui y règne.

Pour s’imprégner du charme du quartier sans se fatiguer, vous pouvez opter pour une excursion en bateau et ainsi vous laisser porter par les curiosités de la ville. Si vous recherchez quelque chose de vraiment unique, rendez-vous au Backdoor 43. Les propriétaires de ce tout petit bar situé sur les canaux affirment qu'il est le plus petit du monde.

Des barmen masqués y fournissent des boissons à emporter à travers une minuscule fenêtre et vous pouvez réserver un créneau horaire pour déguster vos cocktails dans l'espace intérieur de quatre mètres carrés qui abrite quelques tabourets. La section du canal située dans le centre de la ville est un lieu parfait pour se promener.

Elle est bordée de vieux bâtiments ainsi que d'une grande variété de magasins. Cette partie, particulièrement pittoresque et différente du reste de Milan, n’est pas toujours répertoriée dans les guides touristiques. Et pourtant, elle vaut largement le détour.

Observer la vue panoramique depuis la Torre Blanca

Localisée dans le Parco Sempione, la Torre Branca est une grande tour d'observation d'une hauteur colossale de 108,6 mètres. Cela fait d’elle la cinquième structure la plus élevée de Milan après la tour Unicredit, le Palazzo Lombardia, la tour Pirelli et la tour Breda qui elles ne sont pas accessibles au public.

Construite en 1933, la tour a été conçue par Gio Ponti et s'appelait à l'origine Torre Littoria. Dans les années 1970, la tour a été fermée pour être rénovée dans le but d’être finalement ouverte au public, ce qui est encore le cas aujourd’hui.

Par temps clair, il est possible de voir les Alpes et les Apennins. Si vous n’avez pas cette chance, il sera quand même possible de profiter d’un panorama à couper le souffle sur Milan et ses alentours qui s'étendront alors sous vos yeux.

Vous n’êtes pas spécialement sportif et appréhendez l’ascension ? Ne vous inquiétez pas, les organisateurs ont pensé à tout puisqu’il vous suffira de prendre place dans un ascenseur vitré pour monter rapidement et atteindre le sommet sans aucun effort, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

À noter qu’il faut compter 5 euros par personne pour prendre part à cette attraction et que des guides qui maîtrisent le français sont présents pour répondre à vos questions.

Assister à un spectacle à la Scala

Le Teatro alla Scala de Milan est l'un des opéras les plus célèbres d'Europe, et ce depuis sa fondation à la fin du XVIIIe siècle par l'archiduchesse Marie-Thérèse, la souveraine Habsbourg, responsable d'un certain nombre d'institutions culturelles de la ville.

Il est possible de voir le somptueux intérieur pourpre et or lors d'une visite du musée du théâtre, mais en réalité, sachez que rien ne vaut de se joindre à la foule bruyante lors d’un concert donné par un ténor dans cette salle incroyable.

Si l'opéra n'est pas votre tasse de thé, consultez les autres offres du théâtre, qui vont des concerts symphoniques aux récitals (représentation en solo d’un chanteur d'opéra avec un accompagnement au piano, ndlr) en passant par les ballets ou les conférences.

Véritable institution dans le monde, la Scala est avec le théâtre San Carlo de Naples et la Fenice de Venise l'un des trois opéras les plus prestigieux d'Italie. Des chefs-d'œuvre de l'opéra italien ont été créés ici, comme «Norma» de Vincenzo Bellini ou «Otello» de Verdi.

Autre preuve de l’importance du lieu, s’il en fallait une, Maria Callas, l’une des plus grandes chanteuses classiques de tous les temps, s’y est également produite. Sur la gauche du bâtiment, qui paraît assez simple vu de l’extérieur, se trouve l’entrée du musée de la Scala.

On y trouve une grande collection d'instruments de musique, de costumes d'opéra et certains documents historiques qui émerveilleront certainement les passionnés d’opéra.