Covid-19 : l'Italie décide de rouvrir musées et restaurants dès aujourd'hui

6 060partages

Il y a encore un mois, les Italiens étaient confinés en raison de la circulation active du Covid-19. Cependant, à compter de ce lundi 1er février, ces derniers auront la possibilité de se rendre dans des restaurants et des musées.

Les restaurants et musées rouvrent dès le lundi 1er février en Italie. Crédit : nimito/ Shutterstock.

Le gouvernement transalpin a décidé de rouvrir une grande partie des lieux culturels et de restaurations ce lundi. Une aubaine pour l’Italie, où plus aucune région n’est classée « rouge », soit le risque le plus élevé.

Une grande partie du pays est désormais classée « jaune », soit un risque faible, tandis que cinq régions (Haut-Adige, Ombrie, Pouilles, Sardaigne et Sicile) sont classées en « orange », risque moyen.

Une amélioration dans le pays qui a convaincu le gouvernement de Giuseppe Conte de rouvrir les musées en semaine et les bars et restaurants en journée. Cela est en partie dû au confinement total et strict qui a eu lieu durant les fêtes de fin d’année jusqu’au 6 janvier dernier. Les chiffres de contamination sont donc meilleurs et en baisse.

Il est « trop tôt pour assouplir »

La décision italienne est à contre-courant de ce qui se fait dans le reste de l’Europe. Alors que les pays européens serrent la vis en imposant des restrictions strictes, l’Italie assouplit quant à elle ses mesures sanitaires.

D’après France info, « 4/5e du territoire et toutes les grandes villes comme Milan, Naples, Venise ou Rome » pourront rouvrir musées et restaurants dès aujourd’hui. Néanmoins, quelques règles subsistent pour maintenir un équilibre sanitaire.

« Les gens pourront prendre leur café ou déjeuner en intérieur ou en terrasse. La seule consigne pour les restaurants est de fermer à 18 heures pour respecter le couvre-feu en vigueur dans tout le pays », rappelle France info.

Par ailleurs, cet assouplissement n’est pas du goût de nombreux spécialistes, notamment l’OMS qui juge qu’il est « trop tôt pour assouplir » les règles sanitaires et rappelle que le virus circule toujours abondamment.

Source : France Info