Partir en randonnée avec ses enfants, ce qu'il faut faire et ne pas faire

1 572partages

« En Mai, fais ce qu’il te plaît », dit le dicton. Le printemps est là, les beaux jours arrivent alors profitons-en pour préparer l’été et nos escapades extérieures avec des randonnées. On peut penser à tort que la randonnée est faite pour les inconditionnels de sport et de marche. Que nenni ! Désormais, la randonnée se fait en famille et entre amis et pour tous les âges. Alors pas d’excuses pour se lancer dans une balade, sportifs du dimanche ou passionnés, petits et grands, tout le monde y trouve sa place.

Et puisque tout le monde a sa place en randonnée, c’est l’occasion de faire le tour de certaines règles à suivre lorsque l’on part en randonnée avec ses enfants afin de profiter au maximum, sans encombrements et en toute sécurité, de ce bol d’air frais.

Une randonnée se doit d’être bien préparée. Sac à dos, coupe-vent, casquette, gourde, bâton de randonnée et surtout de bonnes chaussures. Une fois bien équipé, il ne vous reste plus qu’à marcher en profitant bien évidemment de la nature qui vous entoure. Mais surtout, pensez à respecter ces quelques mesures lors d’une randonnée avec des enfants.

Crédit : VP Photo Studio/ Shutterstock.

La randonnée pour les enfants en bas âge (3 à 6 ans)

Tout d’abord, la randonnée auprès des enfants peut commencer dès 3 ans. Pour des enfants en bas âge (de 3 à 6 ans), il va falloir faire preuve d’une attention toute particulière. Mais pas d’inquiétude à avoir, il vous suffit d’avoir l’œil.

La météo

La météo est un facteur important. C’est ce dernier qui déterminera votre équipement: veste imperméable, chaussettes et chaussures de randonnée vont de soi s’il pleut. À l’inverse, on n’oublie pas la casquette, la gourde pour se rafraîchir et le T-shirt adéquat par temps ensoleillé et chaud. En gros, la météo ne doit pas vous stopper de faire un tour en randonnée. Attention toutefois aux températures et temps extrêmes. Dans ces cas-là, mieux vaut reporter votre sortie.

Une fois bien équipé pour commencer votre randonnée, établissez rapidement des règles à respecter avant votre périple. Si lors de votre chemin, vous devez aborder un sentier étroit, une falaise à proximité etc., expliquez à vos enfants qu’il ne faut pas courir, qu’il faut bien regarder où on met ses pieds et invitez-les à vous donner la main lors de telles portions délicates. Lorsque l’enfant ne court pas de risque, veillez néanmoins à toujours garder l’œil ouvert.

Son équipement et son épanouissement

Crédit : kibler/ Shutterstock.

Pour l’équipement de l’enfant, assurez-vous que celui-ci soit libre de ses mouvements. Trop petits à cet âge-là, ne leur imposez pas de sac à dos. Un petit sac dans lequel il mettra son casse-croûte et sa peluche fera éventuellement l’affaire, s’il veut faire « comme les grands ». Autrement, portez vous-même ses affaires dans votre sac à dos pour lui laisser toute sa liberté de bouger.

Dans votre sac à dos, n’oubliez pas le pique-nique et autres casse-croûte de la promenade (barre céréales, compote, fruits, fruits secs…). Et autorisez-vous à faire plusieurs petites pauses pour qu’ils reprennent des forces et puissent prendre le temps d’explorer autour d’eux.

Si votre enfant doit être libre de ses mouvements lors de la randonnée, assurez-vous qu’il a les bonnes chaussures. Pas besoin des grosses chaussures pour ses petits pieds, une semelle qui adhère et des chaussures légères suffiront.

Par ailleurs, si votre enfant est petit et plus léger, ou si vous randonnez avec un bébé, n’hésitez pas à utiliser un porte-bébé. Ainsi, votre enfant pourra se reposer et admirer les alentours pendant que vous marchez. Invitez-le aussi à marcher quelque temps pour l’initier aux bienfaits de la randonnée et à la nature qui l’entoure. Vous pourrez ensuite vous adapter à ses besoins.

Enfin, adaptez-vous à ses capacités. Ne lui faites pas marcher des kilomètres par exemple pour son jeune âge. Le principe étant de lui faire découvrir la randonnée et qu’il passe un bon moment avec vous, alors ne le forcez pas lorsqu’il est trop fatigué, car la randonnée, c’est du plaisir. D’ailleurs, n’oubliez pas de l’encourager et de saluer son parcours, cela lui fera plaisir et il prendra goût à la randonnée. Et surtout, laissez-le explorer les environs pour qu’il se familiarise avec la nature.

La randonnée pour les enfants plus grands (7 à 12 ans)

Crédit : Monkey Business Images/ Shutterstock.

Si vos enfants sont un peu plus grands, entre 7 et 12 ans, les conseils précédents s’appliquent aussi et d’autres caractéristiques peuvent être mises en place.

Si vous devez toujours garder un œil sur vos enfants, quel que soit leur âge, l’avantage des 7-12 ans est qu’ils sont plus grands. Un peu plus matures, les 7-12 ans connaissent mieux les risques. Ils sont ainsi plus responsables, mais voudront tout de même explorer à leur rythme.

Autorisez-vous alors à élargir votre parcours de randonnée en vous adaptant à leurs capacités et en le durcissant éventuellement, sans oublier les encas. Avant de partir, vérifiez son sac s’il en a un afin de vous assurer qu’il a suffisamment d’eau ou un équipement en cas de temps changeant.

Comme votre enfant est plus grand, s’il le désire, vous pouvez l’équiper d’accessoires et d’équipements qui lui feront plaisir. Un petit sac à bretelles bien attaché dans le dos avec son propre encas et sa gourde  pour son autonomie, sans trop le charger. Invitez-le à explorer les alentours et gravir des sommets en lui fixant des buts accessibles.

Confiez-lui une paire de jumelles qu’il gardera sous la main pour faire sa propre exploration, puis encouragez-le et félicitez-le après ses réalisations. Demandez-lui son avis sur le chemin à suivre et les étapes à franchir, il se sentira investi et prendra goût à la randonnée.

Par ailleurs, et s’il le désire, votre enfant peut utiliser un bâton de randonnée. Dès 7 ans, le bâton convient mieux. Attendez-vous cependant à ce que votre enfant souhaite s’en débarrasser au bout de quelque temps et vous le transmette pour marcher librement. Il ne faut pas que l’objet devienne contraignant.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour partir plus sereinement, équipé et en toute sécurité, en randonnée avec des enfants de tous âges. Vous l’aurez compris, des règles simples sont à mettre en place pour profiter au maximum de ce moment de partage et de découverte.

Enfin, et surtout, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un moment de détente et de découverte et que vous êtes là pour vous amuser.

À lire aussi