jetlag

Elle crée un réseau d'hébergement pour les globe-trotteuses qui voyagent seules

Par
5 857
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Christina Boixière a lancé La Voyageuse, une plateforme d’hébergement gratuit destinée aux femmes, parfois inquiètes de parcourir le monde en solitaire et d’aller chez l’habitant.

Christina Boixière est une baroudeuse de 36 ans d’origine Taiwanaise, installée à Bordeaux et habituée à voyager en solitaire depuis maintenant 17 ans. En 2017, elle a décidé de créer une plateforme d’hébergement gratuit, comme CouchSurfing, mais réservé aux femmes.

Une plateforme d’hébergement destinée aux femmes qui voyagent en solitaire. Crédits photo : Shutterstock / Denis Belitsky

C’est l’amour du voyage et la volonté de rassurer ses congénères qui ont poussé Christina à lancer le site La Voyageuse. 80% des femmes qu’elle a rencontrées lors de ses périples redoutent de tomber sur une mauvaise rencontre. « Faire en sorte que les femmes s’émancipent, c’est ça qui me motive, le voyage donne le goût de la liberté et de l’indépendance, on fait souvent de merveilleuses découvertes qui nous changent à jamais », explique la globe-trotteuse.

Son site intervient pour rassurer ces femmes. Les profils et les adresses sont vérifiés. Lorsqu’une hébergeuse s’inscrit sur la plateforme, une pièce d’identité lui est demandée, puis il y a un échange téléphonique pour connaître ses motivations et cerner son profil.

La voyageuse paie 119 euros à l’année en échange d’être hébergée gratuitement. Depuis 2017, ce projet a déjà convaincu plusieurs jurys : celui de la Startup Weekend Bordeaux Fintech et du Global Startup Weekend Women à Bordeaux. Désigné dans le top 10 des projets les plus prometteurs de KissKissBankBank, Christina Boixière a réussi, en décembre 2018, à atteindre ses objectifs en un mois pour sa campagne de financement participatif.

La plateforme d’hébergement a été lancée début avril. Pour l’instant, elle est seulement destinée aux femmes étrangères souhaitant visiter la France. Mais Christina travaille sur une version en anglais et en chinois. « Beaucoup de femmes asiatiques renoncent à partir seules en vacances, car elles ont peur, alors que la France représente pour elles la destination rêvée ».

Le nombre de voyageuses en solitaire ne cesse d’augmenter chaque année. Entre 2014 et 2017, elles sont passées de 59 millions à 138 millions d’après l’Organisation mondiale du tourisme.

Source : Le Figaro
Voyage Solitaire Femmes
Commentaires