Au Brésil, ce jeune garçon a fondu en larmes après avoir été réuni avec son chien disparu

Bouton whatsapp

Au début de la semaine, Leandro, 11 ans, a eu l'impression que son monde s'était écroulé. Et pour cause, son meilleur ami, un chien nommé Mili, avait disparu de sa maison au Brésil.

Crédit : Juninho Giugni

À voir aussi

Leandro et sa famille ont cherché partout le chiot, mais il était introuvable. Heureusement, tout est finalement rentré dans l’ordre, pour le plus grand bonheur de Leandro et de sa famille. En effet, à l'autre bout de la ville, un pompier local, Juninho Giugni, a été alerté par un chien trouvé dans la rue, tout seul. Ce dernier portait un vêtement propre et semblait être totalement perdu. C'était Mili.

Juninho Giugni a soupçonné qu'il s'agissait d'un animal de compagnie disparu et a décidé de le garder en sécurité jusqu'à ce que ses maîtres soient retrouvés, sans se rendre compte de l'importance que cela aurait pour le petit garçon. Après s'être renseigné, il a appris que Leandro et sa famille cherchaient désespérément un chien correspondant à la description du chiot qu'il avait sauvé. Et très vite, il a pu les retrouver.

Crédit : Juninho Giugni

Crédit : Juninho Giugni

Une fois l’adresse récupérée, le pompier s'est rendu au domicile de la famille, où le jeune Leandro attendait assis devant la porte, le cœur brisé par la perte de son été cher. « Quand nous sommes arrivés et qu’il a compris, il pleurait des larmes de soulagement. Leurs retrouvailles étaient magiques » a raconté Juninho Giugni à nos confrères The Dodo.

Leandro était fou de joie de retrouver Mili en sécurité dans ses bras. « Nous étions ravis. Leandro nous a dit que nous avions sauvé la famille » a déclaré le soldat du feu. Dans son métier, Giugni vient souvent en aide aux animaux perdus ou en détresse, mais dans le cas de Mili, en remettant les choses en ordre, il a pu assister de ses propres yeux à la disparition de la tristesse chez le petit garçon, ce qui n’a pas de prix pour lui. « Même si je sauve des animaux, celui-là était spécial » a-t-il ajouté.

Crédit : Juninho Giugni

Touchant, n’est-ce pas ?

Source : The Dodo
Bouton whatsapp