Manche : ce gros boa constrictor a été trouvé en pleine nature

Bouton whatsapp

La semaine dernière, des chasseurs ont trouvé un boa constrictor en pleine nature près de Périers (Manche).

Alors qu’ils participaient à une battue à Vaudrimesnil, dans la commune déléguée de Saint-Sauveur-Villages (Manche), des chasseurs ont fait une drôle de découverte samedi 10 février 2024.

Ils sont tombés tombés sur le cadavre d’un boa constrictor adulte de près de deux mètres, rapporte La Presse de la Manche. Le corps sans vie du serpent se trouvait près d’une petite mare.

« On l’a sorti avec un bâton et on a tout de suite su à quoi on avait affaire. Il commençait à sentir un peu mais cela ne faisait pas longtemps qu’il était là», explique l’un des chasseurs

Face à cette situation, le groupe a contacté la mairie, qui a envoyé les services techniques. Le reptile a ensuite été récupéré jeudi matin par l’Office français de la biodiversité (OFB), précise le site d’information.

Une enquête a été ouverte

Pour le moment, on ignore si le spécimen- une espèce protégée - a été relâché volontairement dans la nature. À noter que l’organisme a ouvert une enquête pour connaître la provenance de l’animal.

«La détention des boas est réglementée et c’est uneespèce protégée. Il doit en théorie être pucé, nous le saurons bientôt. Mais déterminer son origine sera compliqué», explique Stéphane Honoré, chef de service adjoint de l’OFB.

Avant d’ajouter : « Il aurait pu survivre sans problème chez nous l’été. Mais en aucun cas l’hiver (…)».

Crédit Photo : istock

Vous l’ignorez peut-être, mais cette espèce est originaire d’Amérique Centrale ou du Sud. Elle peut mesurer jusqu’à trois mètres de long et est connue pour étouffer ses proies.

Pour rappel, l'abandon d'un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de 3 ans de prison et de 45 000 euros d'amende.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.