Des députés ont déposé un projet de loi qui permettrait d'être enterré avec son animal de compagnie

Bouton whatsapp

Mercredi 9 février, un groupe de députés a présenté un projet de loi qui a pour objectif de rendre légal le fait que l’urne d’un animal de compagnie rejoigne son maître dans la tombe.

Crédit : 8777334 / Pixabay

À voir aussi

Dès le lendemain, le texte de la proposition de loi était publié au Journal officiel. Au total, ce sont précisément 27 députés, attachés à la relation puissante entre maîtres et animaux, qui ont cosigné le projet porté par LREM Loïc Dombreval, président du groupe d’étude parlementaire Condition animale. Si elle est votée, cette initiative permettra ainsi à tout propriétaire qui en énonce explicitement le souhait de son vivant de voir son animal de compagnie entreposer à ses côtés, que ce soit au cimetière, avant la mise en bière ou encore à l’intérieur de son cercueil.

Pour de nombreuses personnes qui ne sont pas particulièrement familières avec les animaux, ce projet de loi peut paraître futile. Mais dans un pays comme la France, dans lequel un foyer sur deux abrite au moins un animal de compagnie, il constitue en réalité une grande source d’espoir pour des millions d’individus qui ont tissé une relation très forte avec leur animal et avec qui ils partagent un véritable lien.

Crédit : fietzfotos / Pixabay

Finir sa vie aux côtés de son animal

« L’idée de cette petite loi est née de la triste histoire d’une vieille dame en Gironde qui souhaitait que l’urne de son animal soit présente dans son cercueil et ça lui a été refusé. Aujourd’hui dans la loi, pour des raisons de dignité, il est interdit de reposer auprès de son animal de compagnie et encore moins d’avoir inscrit le nom de l’animal sur sa pierre tombale, mais il est indigne de ne pas respecter les dernières volontés d’une personne disparue » a relaté Loïc Dombreval. Et lui d’ajouter : « je suis convaincu que cette loi peut être votée un jour. »

Qu’en pensez-vous ?

Bouton whatsapp
Loi