Furieux de ne pas être payé, cet attrapeur de reptile relâche un serpent mortel chez son client malhonnête

Bouton whatsapp

Focus sur la mésaventure d'un Australien qui a reçu une bonne leçon en essayant d'arnaquer un professionnel qui était pourtant venu le tirer d'un bien mauvais pas.

L’Australie est un pays suffisamment vaste pour que la nature y soit encore préservée. Tous les animaux sauvages y jouissent donc encore d’une réelle liberté de mouvement et il n’est pas rare d’en croiser quelques-uns, au détour d'une balade.

Mais certaines de ces rencontres peuvent parfois être cocasses voire terrifiantes, surtout lorsque l’on croise des serpents venimeux, qui pénètrent de temps en temps dans les habitations.

Ce risque bien réel pour les Australiens de tomber nez à nez avec de dangereuses créatures a au moins permis l’émergence d’un métier qui a le vent en poupe : attrapeur de reptiles.

Crédit photo : Facebook / Lake Macquarie Snake Catcher

Un attrapeur de serpent relâche un spécimen dangereux chez un client qui refuse de le payer

Les personnes exerçant cette profession sont en effet devenues indispensables dans certaines régions et mieux vaut ne pas se les mettre à dos.

Un client quelque peu malhonnête vient d’en faire l’expérience après avoir refusé de payer un attrapeur, venu capturer un dangereux serpent qui rôdait dans sa cuisine. Furieux de ne pas être rétribué pour son intervention, ce dernier a ainsi relâché le reptile, provoquant une peur bleue chez son client.

Crédit photo : Facebook / Lake Macquarie Snake Catcher

Cette histoire rocambolesque a été racontée dans un podcast australien par le principal intéressé, Colin Shoemark, attrapeur de reptile depuis 6 ans.

« J'ai attrapé un serpent noir à ventre rouge de deux mètres dans sa cuisine et je l'ai mis dans le sac. Et il a commencé à dire : ‘Ça devrait être gratuit, le gouvernement ou le conseil municipal devraient payer pour ça. Je ne vous paie pas’ »,a ainsi relaté l’attrapeur.

« J'ai relâché le serpent, il a commencé à se faufiler sur mes pieds et le client m'a dit : ’Qu'est-ce que tu fais ?', j'ai répondu : ’Mec, si tu ne me payes pas, je vais partir’ », a poursuivi Colin.

Image d'illustration : Crédit photo : DR

Paniqué, l’homme a alors menacé d’appeler la police, alors qu’il était en tort. Après quelques sueurs froides, il a finalement accepté de payer.

Moralité : ne jamais arnaquer un attrapeur de reptile.

Source : LadBible
Bouton whatsapp