La Fondation 30 millions d'Amis lance un appel déchirant contre la souffrance animale dans sa dernière campagne choc

Poignant, révoltant, bouleversant… La Fondation 30 Millions d’Amis s’indigne une nouvelle fois contre la souffrance animale dans son dernier film signé Bruno Aveillan.

« Ne restons pas sourds à la souffrance animale ! ».

La Fondation 30 Millions d’Amis vient de publier sa nouvelle campagne sur les souffrances infligées aux animaux. À travers son clip choc diffusé sur les réseaux sociaux, et à six mois de l’élection présidentielle, l’association appelle les candidats à mettre un terme à ce fléau.

Crédit Photo : 30 Millions d'Amis /ifop

Une campagne choc

La vidéo - intitulée « L’appel » - met en scène des animaux domestiques et sauvages dans des situations effroyables : un chien abandonné par son maître, un cerf blessé et traqué par des veneurs, un taureau mutilé après une corrida, un singe utilisé dans un laboratoire ou encore un ours exploité par un cirque… À tour de rôle, les animaux poussent un cri de désespoir, mais l’homme fait le choix de rester insensible face à cette détresse.

Crédit Photo : 30 Millions d'Amis

Comme à son habitude, 30 Millions d’Amis a collaboré avec l’agence Altmann + Pacreau et le réalisateur Bruno Aveillon pour réaliser cette campagne coup de poing : « Chaque animal interpelle par la détresse profonde qu'il exprime. Leur appel unit métaphoriquement toutes les causes animales en un chant commun », explique le cinéaste dans un communiqué.

Crédit Photo : 30 Millions d'Amis /ifop

Le bien-être animal : un thème de campagne incontournable pour les Français

La Fondation de protection des animaux rappelle également que le bien-être animal est devenu un véritable enjeu de société qui mérite de devenir un thème de campagne à part entière. Toutefois, ce combat est encore loin d’être gagné. C’est en tout ce qu’affirme cette étude commandée par l’association à l’ifop.

Crédit Photo : 30 Millions d'Amis /ifop

Selon le baromètre annuel, 69% des Français estiment que les animaux sont mal défendus par les politiques. 64 % des sondés sont favorables à la fin de la vente d’animaux de compagnie par petites annonces et en animaleries pour lutter contre l’abandon et 77 % souhaitent interdire la chasse à courre.

« Il est grand temps que les politiques prennent en compte la protection animale dans son ensemble. Même s'il y a eu récemment des propositions de loi, nous sommes loin du compte. Il faut aller beaucoup plus loin et que les candidats s'engagent dans leur programme pour améliorer le sort de tous les animaux. Nous ne pouvons plus rester sourds à leurs souffrances », conclut Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis. 

Crédit Photo : 30 Millions d'Amis /ifop

Source : 30 Millions d'Amis