Record : la plus vieille tortue à deux têtes du monde a fêté ses 25 ans

Bouton whatsapp

En Suisse, un musée abrite une tortue qui possède deux têtes, deux cœurs, deux estomacs ainsi que deux paires de poumons. Ce reptile incroyable a fêté ses 25 ans.

Janus est une incroyable tortue qui est née au Muséum d’histoire naturelle de Genève, en Suisse, il y a 25 ans. Elle est devenue la mascotte de l’établissement grâce à sa particularité exceptionnelle.

À voir aussi

Crédit photo : Salvatore Di Nolfi / AP / SIPA

En effet, si elle a été nommée Janus, c’est en référence au dieu romain qui possède deux visages car tout comme lui, la tortue possède deux têtes mais aussi deux cœurs, deux estomacs et deux paires de poumons.

« Elle a tout dupliqué. Elle ne partage que l’intestin grêle, l’intestin, la vessie et le rein. Sinon, tout le reste est dupliqué. Concernant la fonction motrice, la tête droite entraînera le côté droit, les pattes avant et arrière. Le côté gauche dirigera les jambes avant et arrière gauches. Ce que j’ai remarqué, c’est que la tête droite est plus curieuse, plus éveillée, elle a une personnalité beaucoup plus forte. La tête gauche est plus passive et plus gourmande », a expliqué Angelica Bourgoin, l’une des soigneuses de la tortue.

La tortue à deux têtes a fêté ses 25 ans

Cette année, Janus a fêté ses 25 ans et a obtenu le record de la plus vieille tortue à deux têtes au monde. Si elle vivait à l’état sauvage, son espérance de vie serait beaucoup plus réduite. Comme ses deux têtes prennent de la place, elle ne peut pas les rentrer à l’intérieur de sa carapace et peut facilement se faire manger par ses prédateurs. Même si elle vit en captivité, sa longévité reste exceptionnelle compte tenu de sa malformation.

Crédit photo : @museum.geneve

Les soigneurs s’occupent très bien de cette tortue qui reçoit tous les soins dont elle a besoin. Chaque jour, des soigneuses se relaient pour baigner Janus dans du thé vert et de la camomille, lui prodiguent des massages quotidiens et la nourrissent avec des salades biologiques.

« Je pense que c’est grâce à l’attention que nous lui portons et à notre dévouement qu’elle est encore là aujourd’hui », a déclaré Angelica Bourgoin.

L’espèce à laquelle appartient Janus vit dans les régions méditerranéennes et a longtemps été considérée comme un animal de compagnie. Aujourd’hui, elle fait partie des espèces menacées.

Source : 20 minutes
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter