Quand les rôles s'inversent : chez cet insecte, ce sont les femelles qui ont un... pénis et pénètrent les mâles

Bouton whatsapp

Focus sur un insecte étonnant, dont le mode de reproduction est aussi incroyable que fascinant.

Dame nature recèle bien des surprises toutes aussi fascinantes les unes que les autres.

À voir aussi

Saviez-vous par exemple qu’il existe, quelque part au Brésil, une espèce d’insectes qui possède la particularité d’avoir un mode de reproduction basée sur la pénétration inversée.

Chez cet insecte minuscule appelé Neotrogla, c’est en effet la femelle qui est dotée d’un organe semblable à un pénis pour pénétrer le mâle.

Oui, vous avez bien lu !

Chez le Neotroga, insecte brésilien, c’est la femelle qui pénètre le mâle

Contrairement au schéma classique, ce sont bien les femelles qui sont actives lors de la copulation.

Ces dernières possèdent ainsi un organe érectile, appelé gynosome qui permet de pénétrer les mâles et pomper leur sperme.

Une caractéristique physique que l’on retrouve également chez un autre insecte vivant en Afrique du Sud.

Selon les scientifiques, le Neotroga aurait développé cette singularité en s’adaptant à son habitat naturel. Ces insectes vivent en effet dans des caves où règnent l’obscurité et la sécheresse, ce qui complexifie les accouplements.

« Les partenaires virils sont difficiles à trouver dans les grottes sombres, les insectes femelles doivent donc tenir fermement leurs réserves de sperme. Les épines du gynosome enferment la structure en forme de pénis à l'intérieur du mâle, le gardant bien au chaud pendant les épisodes de copulation qui peuvent durer jusqu'à 70 heures. L’étreinte du gynosome est si forte que si l'on tente de séparer un couple de Neotrogla en train de s'accoupler, le mâle se déchire en deux », peut-on lire ainsi dans un article du New York Times.

La nature ne cessera jamais de nous surprendre !

Bouton whatsapp